La Région met de l'ordre dans le monde agricole

REGION ETAT AGRICULTEURS

La manifestation d'hier, qui a eu pour conséquences de bloquer plusieurs artères dans la conurbation pointoise, a aussi permis l'engagement d'un nouveau dialogue entre la Région, les services de l'Etat et les agriculteurs. Un dialogue nécessaire pour faire taire les incompréhensions

Guadeloupe La 1ère Publié le , mis à jour le

Et il faut bien l'avouer, ils n'étaient pas tous d'accord à l'origine pour mener le mouvement d'hier. En pointe, la coordination rurale de Dominique Dartron, désireuse de faire entendre la voix des agriculteurs qui n'ont pas touché certaines aides promises depuis 2014. En face, la FDSEA et les Jeunes agriculteurs. Selon eux, c'est une question de dossiers non remplis et non remis qui est à l'origine de cette incompréhension.
Le mouvement aura malgré tout permis à toutes les parties de se retrouver autour d'une table, conviées par la Région ce mardi matin. Le président de la Région souhaitait avant tout assurer ses interlocuteurs de l'engagement de la Région au service du développement agricole en Guadeloupe. Un plan d'actions a d'ailleurs été présenté afin de mettre en évidence les lignes de cet engagement. 

Une position qui aura, pour le moins ramené le calme dans les esprits puisque les interlocuteurs du monde agricole sont repartis satisfaits de cette rencontre, avec, pour autant, leur propre grille de lecture.

L'étape suivante sera la constitution réelle des dossiers pour permettre à ceux qui étaient restés sur la touche, de bénéficier des aides escomptées. L’ensemble des dossiers en souffrance sera rapidement examiné pour un versement des aides au plus tard, le 30 juin