Réforme du permis de conduire : ce qui change

Réforme du permis de conduire : ce qui change
© CD78-N.DUPREY

Permis à 17 ans, conduite sur simulateur et formation sur boîte automatique, trois mesures de la réforme du permis de conduire entrent en vigueur ce lundi 22 juillet. 

Lucie Carbajal Publié le , mis à jour le

Passer le permis à 17 ans

Jusqu'à présent, les jeunes ayant suivi la conduite accompagnée pouvaient passer le permis à 17 ans et demi et attendre leur majorité pour conduire seul. A partir de ce jour, ils pourront le passer à l'âge de 17 ans mais devront toujours attendre leurs 18 ans avant de prendre le volant sans un accompagnateur.
 

Plus d'heures sur simulateur

Autre point de la réforme : le nombre d'heures d'apprentissage en simulateur va être étendu de cinq à dix heures. Certaines auto-écoles sont équipées d'un simulateur de conduite sur lequel l'apprenti peut s'exercer avant de prendre la route avec son moniteur. Cet outil est avantageux en termes de coûts puisque les heures sur simulateur sont facturées moins cher que celles de conduite. Grâce à cette réforme, l'apprenti ferait une économie de 135 euros sur son permis, selon le gouvernement. Pour inciter les auto-écoles à avoir un simulateur, le gouvernement a par ailleurs promis un suramortissement fiscal pour celles qui s'en doteraient.


Faciliter le passage du permis automatique à manuel

La dernière mesure concerne le permis boîte automatique. Il ne nécessite que 13 heures de formation, il est donc moins onéreux que le permis classique qui en nécessite 20. Jusqu'à maintenant, le détenteur d'un permis boîte automatique devait attendre 6 mois avant de pouvoir conduire une boîte manuelle (après une formation complémentaire). Ce délai passe à 3 mois.

L'objectif de ces mesures est d'abaisser de 30% le coût moyen de l'examen qui s'élève à environ 1800 euros aujourd'hui et de diminuer l'attente pour avoir une place pour l'examen, attente qui peut dépasser parfois 60 jours.