RDR 2018 : Carl Chipotel obligé de rationner ses vivres pour tenir jusqu'à l'arrivée

CARL CHIPOTEL

L'arrivée se rapproche pour Carl Chipotel, le skipper de Pep Gwadloup. Il est attendu dans le courant de la semaine prochaine. Mais, après les problèmes techniques, nouvelle difficulté pour le Saintannais : les vivres commencent à manquer. 

Guadeloupe La 1ère Publié le , mis à jour le

Des nouvelles de Carl Chipotel... Après 2 semaines et demi en mer, le skipper guadeloupéen est obligé de se rationner pour tenir jusqu’à la ligne d’arrivée. Il le dit lui- même : il est très en retard sur son tableau de marche mais il l’assure : il ne mourra pas de faim !

Bateau Carl Chipotel
© Facebook Carl Chipotel
 

"Les encouragements, ça me remplit le ventre aussi"

Carl Chipotel, s'il en a fini avec ses petits soucis mécaniques, Il doit gérer une nouvelle difficulté... Son arrivée n'est pas attendue avant 8 à 9 jours et les vivres commence à manquer... 
Une situation compliquée, mais le skipper saintannais ne baisse pas les bras. Il s'est confié durant sa vacation. Le retard pris, à cause de la météo et des casses techniques, à des conséquences fâcheuses. Il est donc obligé de se rationner. Il reconnaît ne pas avoir pris assez de vivres.
 

En 28ème position

La petite accélération de ces derniers jours a permis à Carl de rejoindre un autre groupe de navigateurs. Il est (à 18 heures, ce jeudi) 28ème, dans une mer de nouveau démontée et avec des vents de 29 noeuds de moyenne, mais au moins, les Canaries sont derrière... "Si tout va bien, dans trois ou quatre jours ça va sentir bon les Alizés"... espère son entourage.
Route du Rhum : Classement Carl Chipotel 22/11/2018 18h
© RDR