Les premières brigades bleues de Guadeloupe sont en place

Zones de pêche chlordécone
© Gpe 1ère | Zones d'interdiction de pêche

Les brigades bleues de Guadeloupe sont constituées par le Comité Régional des Pêches et des Cultures marines qui fait appel à des pêcheurs qui ne pouvaient plus exercer leur activité, à cause de la pollution de la côte basse-terrienne par le chlordécone. 

FJO avec R. Ponnet Publié le , mis à jour le

Les Brigades bleues viennent d’être lancées, la semaine dernière. Une première en Guadeloupe. 27 marins ou patrons-pêcheurs ont signé un contrat d’un an renouvelable cinq fois. Un contrat qui les amènera à la retraite dans la plupart des cas. Ce contrat est rémunéré par le Comité des pêches et la mensualité que perçoivent les brigadiers bleus est de 1 000 euros par mois. Les brigadiers marins auront un uniforme et des vêtements de mer et leur bateau sera loué pour une somme modique afin de les faire travailler. Leur mission : procéder à des pêches scientifiques dans la zone empoisonnée par les résidus de l’insecticide ou enseigner leur métier à des jeunes. l'exemple de Bertrand Bourgeois, maître-senneur à Vieux- Fort, 

ECOUTEZ  : Bertrand Bourgeois, maître-senneur à Vieux- Fort, 

Bertrand Bourgeois, maître-senneur à Vieux- Fort,