Le percussionniste Édouard Ignol, dit Kafé s'est éteint aujourd'hui

Kafé

On l'a appris ce matin, Édouard Ignol, dit Kafé, maître Gwo Ka, trompetiste, créateur des instruments dit uniques : la batterie ka et le twa ka, est décédé

Guadeloupe 1ère Publié le , mis à jour le

L'homme était connu pour ses titres comme "Jili" ou "Tchoa". Mais il a aussi connu plusieurs infortunes, dont l'incendie de sa maison. Malade, il avait suscité un grand élan de solidarité, notamment de la part de tous les musiciens qui l'ont accompagné il y a quelques décennies, et qui s'étaient tous rassemblés pour lui rendre hommage.
Handicapé, il avait alors revu avec plaisir cette batterie ka et les congas twa ka qu'il a fabriqués naguère pour obtenir un son plus proche de la tradition du gwoka. La batterie ka, réparée pour l'occasion, avait ce jour-là livré des sons exceptionnels sous les baguettes de Ruddy Levis, jeune batteur qui a débuté avec Kafé.
En novembre 2012, il avait reçu un Elwa d'or, qui venait une fois de plus rendre hommage à sa carrière.

Christelle Martial : Le parcours de Kafé

VOIR :
 

KAFE N EST PLUS