Patrick Kanner et ses 3 grandes missions

Patrick Kanner à Pointe à Pitre
© E. Rayapin

Après s'être penché sur les équipements sportifs dés son arrivée et sur les question de la jeunesse durant la soirée, Patrick Kanner aujourd'hui explique aujourd'hui la polique de la ville du gouvernement

Guadeloupe 1ère Publié le , mis à jour le

En foulant les pavés de la nouvelle résidence construite face au port de Pointe-à-Pitre, Patrick Kanner a pu apprécier d'emblée l'investissement de la ville et de Cap Excellence dans la politique de rénovation urbaine. Une rénovation urbaine financée, entre autre, par l'Etat qui soutien aussi la résorbtion de l'habitat insalubre qui motive de nombreux chantiers, tant aux Abymes, notamment à Grand Camp où le ministre doit se rendre pour inaugurer le nouveau groupe scolaire, qu'à Pointe-àPitre.
La ville, l'une des missions du ministrère à la tête duquel il se trouve. 3 missions qu'il souhaite traduire concrètement au cours de sa visite de 24 heures en Guadeloupe.


Dés son arrivée hier, il s'est rendu à Petit Canal. Il s'agissait pour lui d'exprimer devant les élus la volonté de l'Etat de s'engager dans la rénovation des équipements sportifs pour garantir les résultats escomptés.
VOIR  :

VOIR AUSSI :

Après le Sport, cette fois à l'Espace Régional au Raizet, le ministre a procédé à la signature de conventions avec les collectivité majeures autours du dispositif service civique ; 300 jeunes pour la Région et 200 pour le Département. Un dispositif qui permettra dans une certaine mesure de donner une activité aux jeunes les plus démunis. 
Les réactions : 
Josette Borel-Lincertain, Présidente du département :

Borel Service civique

Ary Chalus, Président de la Région 
 

Chalus Service Civique