Pas de portable en prison

Téléphone en prison
© Nice Matin

Les surveillants pénitentiaires ne veulent pas de téléphone portable en prison comme le laissait entendre la ministre de la justice. Selon eux, la prison doit rester un espace de privation

Y.Yacou et L.Gaydu Publié le , mis à jour le

Les organisations syndicales pénitentiaires réagissent à la polémique sur les téléphones portables au sein des centres pénitentiaires. La chancellerie a un peu atténué les propos de la garde des sceaux. Nicole Belloubet a déclaré ne pas être opposée à ce que les détenus ait un téléphone portable. Mais la polémique s’est installée. Pour la CGT pénitentiaire il y a d’autre priorités que de fournir aux prisonniers des téléphones portables. La priorité des surveillants de prison de Guadeloupe est de lutter contre la prolifération de téléphones portable, notamment au sein du centre pénitentiaire de Baie-Mahault. 
VOIR :