L'ouragan Maria analysé sous toutes les coutures

Dominique après Maria

Nombreux sont ceux qui cherchent encore des réponses, quant à la nature, la puissance, la trajectoire ou encore l'évolution rapide du phénomène Maria. Trois spécialistes ont analysé cet ouragan majeur et ont publié leur compte-rendu, 5 mois après son passage au plus près des côtes Sud de l'archipel.

Guadeloupe La 1ère Publié le , mis à jour le

L'intention


C’était dans la nuit du 18 au 19 septembre 2017. L'ouragan de catégorie 5, Maria, secouait la Guadeloupe.
Bilan : deux morts et d’importants dégâts. Si bien que le phénomène est toujours présent dans les mémoires.

A tous ceux qui se posent des questions, quant aux surprises qu'il nous a réservé, trois spécialistes, Jean-Claude HUC, Roland MAZURIE et François BOREL, ont décidé d’apporter des réponses.
Ils ont rassemblé le fruit de leurs analyses dans un document qui « doit se lire comme une contribution de personnes qui, à des degrés divers, travaillent sur le phénomène cyclonique depuis des décennies, et qui ont une longue expérience de plusieurs ouragans en Guadeloupe ».
Un compte-rendu diffusé cinq mois après le passage de Maria.
 

L'ouragan Maria décortiqué


Trajectoire, vitesse des vents, houle associée... Tout est décrypté, dans ce document d’une vingtaine de pages. Et, premier constat : la Guadeloupe a échappé au pire.
Outre des comparaisons avec d’autres cyclones, les auteurs, dans un deuxième temps, entendent tirer quelques leçons pour l’avenir.
Ce document est accessible à tous, sur les réseaux sociaux. Il est également à consulter ici.De quoi permettre au grand public de s’informer sur les comportements possibles des cyclones, dans notre région.