Nouveau CHU : Un chantier de l'innovation technologique

pose d'isolateurs sismiques sur le chantier du nouveau CHU
© L. Gaydu

L'ARS organisait une découverte sur le chantier du futur CHU de la Guadeloupe : L'installation d'isolateurs parasismiques d'un genre nouveau. Déjà essayés dans des plusieurs zones à fortes sismicité dans le monde, ils seront une garantie de sécurité pour le CHU de la Guadeloupe

E-M. Golabkan et L. Gaydu Publié le

Ces isolateurs parasismiques relèvent d'une technologie jamais utilisée pour un tel hôpital, conçu justement pour résister aux cyclones, mais aussi, aux risques tropicaux et sanitaires
Pour l'Agence Régionale de Santé, il s'agit là d'un investissement important qui vient garantir la fiabilité des bâtiments pour un CHU qui doit justement tenir en cas de catastrophes naturelles, pour être opérationnel pour recevoir les éventuelles victimes : 

Adapté au climat et au mode de vie insulaire, le futur CHU de la Guadeloupe est conçu comme un hôpital des extrêmes d’un point de vue sanitaire, sismique ou encore cyclonique.

pose d'isolateurs sismiques sur le chantier du nouveau CHU 2
© L. Gaydu

Le plateau technique qui abrite les équipements et fonctions les plus sensibles reposera ainsi sur des isolateurs parasismiques pendulaires, innovation technologique particulièrement performante.

Architecte et ingénieurs s'entendent pour affirmer qu'avec une telle technologie, une importante secousse tellurique sera à peine perceptible par ceux qui seront à l'intérieur des bâtiments.