Deux mules interceptées à Pôle Caraïbes

Boulettes de cocaïne

Après une courte accalmie, les narcotrafiquants semblent avoir repris du service en Guadeloupe. Deux interpellations à l'aéroport Pôle CaraÎbes, en l’espace de quelques heures, en témoignent.

 

F. Aristide Publié le , mis à jour le

Dans son corps 60 boulettes de cocaïne de format impressionnant qu’elle a mis plusieurs heures à évacuer au CHU de Pointe à Pitre. La jeune ressortissante étrangère a été interpellée mardi à Pôle Caraïbes où elle était en transit. En provenance de La Barbade, elle se rendait d’abord à Paris, puis en Autriche, lorsqu’elle a été contrôlée positive à la cocaïne. Elle a immédiatement été conduite au centre hospitalier pour être médicalement prise en charge pour l’extraction de la drogue.
Les investigations ont été confiées à la Direction Interrégaionale de la Police Judiciaire.
Quelques heures avant elle, c’est un Guadeloupéen cette fois qui avait été intercepté par les douaniers. Lui avait choisi une méthode plus conventionnelle : 6 kilos de poudre blanche ont été découverts à l’intérieur de ses bagages. L’homme a d’abord été placé en retenu douanière puis en garde à vue.
Les enquêteurs tentent désormais de remonter la filière pour déterminer l’origine de la marchandise, le commanditaire ainsi que le destinataire à Paris ou le voyageur se rendait.