Un mouvement pour défendre les droits des citoyens sourds de la Guadeloupe

accessibilité des malentendants aux services publics
© CHU Limoges

Les sourds et malentendants de l’archipel réclament une accessibilité en langue des signes, notamment dans toutes les administrations. Ils viennent de créer un collectif, le Mouvement des citoyens sourds de Guadeloupe.

P. Robert Publié le

« Briser la solitude des personnes sourdes et malentendantes de Guadeloupe ». Un collectif vient d’être constitué dans ce but ; le MCS, Mouvement des Citoyens Sourds de Guadeloupe. Johanne Coclès a participé à sa création et tenait à témoigner à la radio, pour toucher un maximum de personnes entendantes.
Johanne est malentendante de naissance et maman d’un petit garçon de 10 ans, lui aussi malentendant. Fleuriste de profession, elle réclame une accessibilité complète en Guadeloupe dans la langue des signes. Elle communique dans la Langue des signes françaises. Virginie Millière lui sert d’interprète ici :

Johanne Coclès, membre du Mouvement des Citoyens Sourds de Guadeloupe

 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête