Il était aux environs de 10h30 ce matin, lorsque les frères Terram, Jean-Noël et Mathieu, âgés respectivement de 23 et 18 ans se sont rendus au commissariat central de Basse-Terre.

Les deux garçons accompagnés de leur père

Une reddition visiblement organisée, puisque selon les informations en notre possession, ils étaient accompagnés de leur père et c’est ce dernier qui aurait remis l’arme du crime aux policiers. Un fusil à pompe...
L’enquête nous le dira dans les prochains jours, mais on peut imaginer que la pression exercée par les enquêteurs sur l’entourage des deux jeunes et sur la famille, a fini par payer.
Apparemment, le père aurait eu les mots justes pour sortir ses enfants de la clandestinité et les mettre à la disposition de la justice. D’autant que jusque là, toutes les tentatives d’interpellation s'étaient soldées par un échec.

Plusieurs tentatives d'interpellation

La gendarmerie avait, dans un premier temps, lancé une vaste opération dans un quartier du centre de Basse-Terre qui n’avait rien donné… A trois reprises, et chose très rare, le groupement d’intervention de la police nationale avait fait choux blanc. Une fois à Baillif et les deux autres fois à Capesterre Belle Eau.
C’est donc la fin d’une cavale qui aura durée près de deux mois… Les frères Terram était recherchés pour le meurtre de Prescillia Lonn , une jeune femme de 29 ans abattue de plusieurs coups de feu dans sa cage d’escalier à la résidence Delgrès à la cité Montbazin à Basse-Terre, le 2 août dernier.

VOIR AUSSI :

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.