Maryse Condé sélectionnée pour l'obtention du "Nobel alternatif"

Maryse Condé en Guadeloupe

Le Nobel alternatif, créé en l'absence de Prix Nobel de littérature cette année, soumet au vote public une liste de 47 auteurs, principalement occidentaux et souvent populaires. Et parmi eux, trois Français dont la Guadeloupéenne Maryse Condé
 

Guadeloupe La 1ère Publié le

L'Académie suédoise ne remettra pas de Prix Nobel de littérature en 2018 - mais en décernera deux en 2019 - après le scandale provoqué par l'époux français d'une membre du jury, accusé d'agressions sexuelles et couvert par de nombreuses personnalités de l'Académie.
Le scandale avait poussé six des dix-huit sages à quitter leur fauteuil, dont Sara Danius, secrétaire perpétuelle en exercice et première femme à diriger l'Académie. Elle avait bénéficié d'un soutien exceptionnel de l'opinion publique, suscitant un mouvement de soutien sur les réseaux sociaux.
Choquée par le scandale qui éclabousse l'Académie, une centaine d'écrivains, journalistes et artistes suédois ont décidé de remettre leur propre prix.

Un "Nobel alternatif"... en attendant 2019


Une nouvelle Académie a été créée au début du mois pour compenser l'absence de remise du Prix Nobel de littérature en 2018 et probablement en 2019. Le lauréat sera annoncé le 14 octobre et la remise du prix sera organisée le 10 décembre. L'organisation se dissoudra le lendemain.
Le Nobel alternatif entend promouvoir la littérature "comme une force encore plus importante pour contrer la culture du silence et de l'oppression".
Leur manière de voter est aussi plus démocratique: ce sont les bibliothèques suédoises qui proposent des titres, puis le public qui retiendra une courte liste finale avant que le jury de cette "nouvelle académie" fasse son choix.
Ce prix alternatif sera annoncé en octobre et remis début décembre tandis que la «Nouvelle académie» sera dissoute dans la foulée.

Des occidentaux, des Français et... Maryse Condé...


47 auteurs ont été sélectionnés pour le Prix Nobel "alternatif" de la Nouvelle académie. On note une forte présence d'auteurs suédois et américains, et une quasi absence d'écrivains non occidentaux. Cette liste hétéroclite, qui va de J.K. Rowling à Patti Smith en passant par Haruki Murakami et Elena Ferrante. 

Trois Français s'intègrent dans ce panel: Nina Bouraoui, dont le prochain roman, "Tous les hommes désirent naturellement savoir", paraîtra chez Lattès le 22 août, Edouard Louis, dont le dernier roman Qui a tué mon père a été publié au Seuil en mai, et Maryse Condé. La romancière de “Ségou”, affaiblie par la maladie, s'est retirée près de Gordes avec son mari. C'est lui qui, désormais, écrit ce que son épouse lui dicte pour lui permettre de faire ce qu'elle aime le plus : Écrire. 

Dans un premier temps, ce sont les internautes qui choisiront trois des quatre finalistes (le vote en ligne a lieu entre le 10 juillet et le 14 août sur le site web de l'événement). Le quatrième finaliste sera choisi par des bibliothécaires. Un jury choisira le gagnant.

C'est donc une occasion pour ceux qui aiment les mots de Maryse Condé, de souligner la valeur de toute son oeuvre en participant à cette élection d'un genre nouveau et néanmoins très particulier pour un tel prix. 

Si vous souhaitez voter pour Maryse Condé, cliquez sur le lien ci-dessous. Une barre de recherche vous permet de sélectionner rapidement l'auteur de votre choix : vous n'avez plus qu'à indiquer votre adresse mail et à voter. N'oubliez pas de confirmer votre vote via le mail que vous recevez de la New Academy

(Den Nya Akademien).