Marie-Luce Penchard ne se reconnaît plus en Nicolas Sarkozy!

Marie-Luce Penchard ne se reconnait plus en Nicolas Sarkozy!
© Laurent Salcède | Marie-Luce Penchard, invitée de Politique Première

La maire de Basse-Terre, vice-présidente de la Région, ancienne ministre du gouvernement de François Fillon sous Nicolas Sarkozy était l'invitée de Politique Première, lundi. Marie-Luce Penchard (LR) ne se reconnait plus dans le discours de l'ancien président, candidat aux primaires de la droite.

Olivier Lancien, Claude Danican et Laurent Salcède Publié le

Le divorce semble consommé entre Marie-Luce Penchard et Nicolas Sarkozy, le candidat à la primaire de la droite et ancien président de la République. La maire de Basse-Terre est pourtant ancienne ministre de l'outre-mer du gouvernement de François Fillon sous Nicolas Sarkozy. Mais elle dénonce le positionnement actuel de l'ancien chef de l'Etat. Elle l'accuse de faire campagne avec des thèses très à droite, d'avoir une stratégie qui séduit les électeurs de Marine Le Pen. Marie-Luce Penchard estime qu'elle ne peut pas soutenir un tel candidat. D'ailleurs, elle a choisi Alain Juppé comme champion, elle l'a même parrainé pour la primaire de la droite. François Fillon, ancien premier ministre de Nicolas Sarkozy, malgré son programme, doit assumer la bilan de l'ancien président selon l'élue guadeloupéenne.

Marie-Luce Penchard, invitée de Politique Première

Marie-Luce Penchard, ancienne ministre de François Fillon sous Nicolas Sarkozy affirme avoir pris ses distances avec l'ancien président, candidat à la primaire de la droite. Elle répond à Claude Danican et Olivier Lancien.




Marie-Luce Penchard a pris ses distances avec Nicolas Sarkozy, l'ancien président de la République
© Laurent Salcède | Marie-Luce Penchard, la maire de Basse-Terre, Vice-présidente de la Région Guadeloupe, ancienne ministre de l'Outre-mer, invitée de Politique Première.


Je trouve que c'est nous faire injure que de poser l'égalité réelle des outre-mer...


Marie-Luce Penchard va s'impliquer dans la bataille des prochaines législatives, après la présidentielle. L'objectif du maire du chef lieu c'est de renverser l'actuel député, Victorin Lurel, ancien président de région, lui aussi ancien ministre des outre-mer. Mais sa famille politique part divisée dans cette quatrième circonscription de la Guadeloupe. Déjà trois candidatures affirmées ou préssenties. Sonia Pétro, l'actuelle présidente de la fédération locale Les Républicains, a reçu l'investiture officielle du parti. Mais Aramis Arbau, le maire de Vieux-Habitants a estimé sur les ondes de Guadeloupe 1ère la Radio que sa candidature est la meilleure face au sortant. Et il y a celle, non encore officielle de Luc Adémar, le maire de Gourbeyre, une figure de la droite locale. l'UDI pourrait même avoir un prétendant, selon la vice-présidente de la collectivité régionale. Si l'objectif est de battre Victorin Lurel, en 2017, Marie-Luce Penchard a été assez nuancée sur le bilan du député socialiste.
En revanche, la loi porté par Victorin Lurel ne trouve pas grâce aux yeux de Marie-Luce Penchard. Le socialiste est rapporteur de ce texte à l'Assemblée Nationale, il est aussi à l'origine du rapport parlementaire initial qui a poussé le gouvernement a présenter ce projet de loi. Elle approuve Ary Chalus, le député, président du Conseil Régional de la Guadeloupe qui contrairement à son groupe parlementaire s'est abstenu de voter en faveur de ce texte. Pour Marie-Luce Penchard, ce texte est "une coquille vide".


Marie-Luce Penchard, invitée de Politique Première

La loi égalité réelle en outre-mer ne correspondrait pas aux attentes des ultramarins selon Marie-Luce Penchard, ancienne ministre des outre-mer. Elle répond à Claude Danican et Olivier Lancien.


REGARDEZ l'EXTRAIT VIDEO DE L'INTERVENTION DE MARIE-LUCE PENCHARD SUR LA LOI EGALITE RELLE EN OUTRE-MER :




Le maire de Basse-Terre est aussi confronté à une forte oppsoition des socioprfessionnelle de sa ville contre l'ouverture d'un parking en plein centre-ville. Les commerçants dénoncent les prix élevés de ce parking, mais aussi de manière générale le prix du stationnement dans le chef lieux. Marie-Luce Penchard affirme qu'elle restera ferme dans ses décisions.

Marie-Luce Penchard, invitée de Politique Première

Marie-Luce Penchar, le maire de Basse-Terre s'explique au sujet du fameux parking du chef lieux. Elle répond à Claude Danican et Olivier Lancien.


Politique Première c'est tous les lundis sur Guadeloupe 1ère, la Radio.