Deux mairies sur trois fermées, les maires de Marie-Galante affichent leur colère

Mairie de Saint Luis
© M.M.Ponet

Après la signature lundi de la convention d’équilibre en faveur de la sucrerie rhumerie de Marie-Galante, deux des trois mairies des trois de l'île ont gardé portes closes aujourd'hui.  Les élus de l'île s'expliqueront ce soir,  lors d'une conférence publique à 19 heures à Grand Bourg 

M-M Ponet Publié le

Réagissant à la signature de la nouvelle convention permettant le lancement de la campagne sucrière avant que ne soient résolus tous les points soulevés par eux, les trois maires de Marie Galante se disent aujourd'hui étonnés et indignés. Leurs réserves n'ayant pas été retenues, ils ont décidé aujourd'hui de protester. Les mairies de Capesterre et Grand-Bourg sont fermées depuis ce matin. En revanche, celle de Saint Louis a fonctionné normalement. Tous les services étaient opérationnels. Aucune consigne de fermeture n'ayant été donnée. 
Le maire, Jacques Cornano est en effet hors du département en ce moment. Joint par téléphone par son directeur de cabinet, il se dit solidaire avec les autres maires mais il souhaite d'abord consulter ses adjoints avant toute prise de décision quant à la fermeture de sa mairie.
Une conférence publique à 19 heures à Grand Bourg organisée par la communauté de communes, permettra aux trois maires d'expliquer à la population leur position dans ce dossier.