Lucette Michaux-Chevry victime d'un malaise durant son audition

Lucette Michaux-Chevry (en 2003).
© MARTIN BUREAU / AFP | Lucette Michaux-Chevry (en 2003).

Lucette Michaux-Chevry a été déférée devant un juge du pole financier du tribunal de Basse Terre, cet après-midi. Elle pourrait être mise en examen et incarcérée dès ce soir. Mais, durant son audition, elle a été victime d'un malaise. L'audition a été suspendue. 

Guadeloupe 1ère Publié le , mis à jour le

Un peu avant 19h30, Lucette Michaux-Chevry qui était entendue par le juge d'instruction du pôle financier, au tribunal de Basse-Terre, a été victime d'un malaise. 
Les pompiers sont intervenus pour prendre en charge la présidente de la CASBT. Elle a été transportée au Centre hospitalier de Basse-Terre pour des examens approfondis. 


Il semblerait qu'elle n'ait pas mangé depuis le début de la matinée. Pour rappel, elle a été placée en garde à vue dès 8h30, ce matin. 
Peu de détails filtrent sur son état de santé. Ses avocats, Sarah Aristide, Evita Chevry et Daniel Démocrite étaient présents, avec elle. Ainsi que sa fille, Marie-Luce Penchard. 
Elle est arrivée au tribunal, dans l'après-midi.
Arrivée Chevry tribunal
© Ronan Ponnet
A l'extérieur, une centaine de sympathisants s'étaient réunis pour lui apporter leur soutien. 
Sympathisants Lucette Michaux-Chevry


Une enquête de plusieurs mois

C’est l’affaire de détournements présumés de fonds publics à la CASBT qui rattrape la dame de fer... C'est la suite logique d'une affaire qui a débuté le 11 mars 2016, par le parquet de Basse-Terre.
La présidente de la communauté d’agglomération Grand Sud Caraïbe a été déférée dans l'après-midi, devant un juge du pole financier du tribunal de Basse Terre.
L'ancien maire de Basse-Terre est arrivée vers 16h30, au tribunal du chef-lieu. 
L'audition a été interrompue, puis suspendue en raison de l'état de santé de la présidente de la CASBT.