#LKP : Pascal Bichara Jabour, "2009 a permis une prise de conscience"

Pascal Bichara Jabour
© Guadeloupe La 1ère

Le 20 janvier 2009, le LKP, le "Lyannaj kont pwofitasyon" lançait  un appel à la grève générale qui a paralysé notre archipel durant quarante-quatre jours. Une grève qui a profondément marqué les Guadeloupéens, qui y ont pris part en nombre. 

Pascal Pétrine Publié le , mis à jour le

Le 20 janvier 2009, le LKP, le "Lyannaj kont pwofitasyon" lançait  un appel à la grève générale qui a paralysé notre archipel durant quarante-quatre jours. Une grève contre la vie chère et les monopoles... Une quarantaine de syndicats, partis, associations se sont mis ensemble pour proposer un cahier de revendications de plus d’une centaine de points pour lutter contre la vie chère.

10 ans après, nous avons voulu savoir si ces événements étaient restés dans les mémoires… A travers une série de témoignages de diverses personnes de la société que nous avons rencontrés.

Comment la population a vécu ces moments si particuliers ?
Que reste t'il dans les mémoires ? 
Quel fait marquant avez-vous retenu ?

Aujourd’hui, partons à la rencontre de Pascal Bichara Jabour. Il est avocat, il se souvient de son état d’esprit du moment.

Pascal Bichara Jabour