Les risques d'incendie dans les bâtiments anciens posent problème à Pointe-à-Pitre

J. Champion et P. Pétrine Publié le

Il y a une semaine, dans la nuit de lundi à mardi, les habitants de la résidence Les Lauriers à Pointe-à-Pitre ont été réveillés en sursaut, par une déflagration en provenance du local électrique, situé dans le sous-sol de l’immeuble. Un incendie s’y est déclaré, sans doute provoqué par des câbles défectueux. Le sinistre a provoqué un black-out total du bâtiment pendant de longues heures. Les résidents ont perdu de nombreux appareils électriques, et l’antenne collective pour la télé ne fonctionne toujours pas. La Sikoa, propriétaire de l’immeuble, invite les locataires à se rapprocher de leur assurance. Cet incendie pose la question de l’entretien des installations électriques, par les bailleurs sociaux, dans des bâtiments anciens, comme cette résidence des Lauriers, qui date des années 70.

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête