Joyeux anniversaire Maryse Condé !

Maryse Condé : la fierté Guadeloupéenne

La grande dame de la littérature souffle aujourd'hui ses 82 bougies !

Guadeloupe La 1ère Publié le , mis à jour le

L’écrivaine guadeloupéenne Maryse Condé a remporté, le 12 octobre dernier, "le nouveau prix de littérature" institué par la "Nouvelle Académie".
 

Une vie de lettres et de romans

Née en février 1937 à Pointe-à-Pitre, Maryse Condé a publié une trentaine de romans portant notamment sur l’esclavage et l’Afrique, ainsi que des pièces de théâtre et des essais. Des oeuvres dans lesquelles elle décrit souvent les ravages du colonialisme et le chaos du post-colonialisme.
Elle est surtout connue pour son best-seller, Segou, roman historique qui, à travers le destin de trois frères, retrace la chute du royaume bambara de Ségou. 
Elle est également connue pour son roman Moi, Tituba sorcière… , un récit d'esclave dont la version anglaise est accompagnée d'une préface d'Angela Davis, activiste pour les droits civiques des Noirs, aux Etats-Unis. 
En 1953, elle part pour Paris où elle étudie successivement au Lycée Fénelon puis à la Sorbonne. En 1959, elle a épousé Mamadou Condé, un acteur africain.  Après ses études, elle a enseigné en Guinée, au Ghana, et au Sénégal.  En 1981, elle divorce de Mamadou Condé et épouse en secondes noces Richard Philcox, le traducteur en anglais de la plupart de ses romans. 
En 2015, elle publie Mets et Merveilles, qu’elle annonce alors comme son ultime ouvrage. Mais l'envie d'écrire est plus forte et deux ans plus tard, paraît Le Fabuleux et Triste Destin d’Ivan et d’Ivana, en 2017.
 

La plus haute distinction partagée avec son île

En octobre dernier, elle reçoit l'une des récompenses les plus prestigieuses du monde littéraire, le "prix Nobel alternatif de littérature". Cette distinction est née de la volonté d'un collectif d'intellectuels suédois d'honorer un écrivain en 2018, malgré la décision du comité Nobel de ne pas attribuer de prix, cette année 2018. 
Et c'est avec beaucoup de fierté et de bonheur que l'écrivaine a accueilli sa récompense. Elle qui voulait que l'on parle de la Guadeloupe, à travers le monde, et non pas uniquement lors de catastrophes naturelles.
"Je suis très heureuse et très fière d’avoir ce prix, mais permettez-moi de le partager avec ma famille, avec mes amis et surtout avec tous les gens de la Guadeloupe (…) qui seront émus et heureux de me voir récompensée", a-t-elle réagi, peu après l’annonce.
Elle a dédié son prix Nobel de littérature à son mari, sa famille, à la Guadeloupe et à tous ceux qui la lisent...
Elle revient au pays le 18 décembre 2018 pour partager son prix avec son île. 

A revoir votre émission culture "Artlook" consacrée à Maryse Condé, présentée par Lise Dolmare :