Les apiculteurs font, depuis lundi, le tour de leurs ruchers, pour récolter le miel qui peut l’être, et sécuriser les ruches. Ils craignent aussi l’effet des vents et des pluies sur les plantes mellifères, et en particulier sur le suretier. Isaac pourrait bien compromettre la saison actuelle du miel de surette, comme l’explique Esaïe Guillaume.

Votre navigateur ne supporte pas le HTML5 audio

Laurence Brizard, apicultrice professionnelle, possède 80 ruches en Grande-Terre et Basse-Terre, mais aussi une trentaine à Terre-de-Haut, aux Saintes, où elle se rend chaque week-end. Elle a fait le tour. 

Votre navigateur ne supporte pas le HTML5 audio

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

J. Champion
 

Votre navigateur ne supporte pas le HTML5 audio