Partout en Guadeloupe le coups de marteaux résonnent.
Les Guadeloupéens préparent leurs habitations à subir les assauts de la tempête tropicale Isaac, relativement forte, même si elle a perdu en intensité, durant la nuit dernière.

Quelques conseils de consolidation de maison nous sont délivrés par Marilyne PLAISIR, dans son reportage du 11 septembre 2018 :
SE PROTEGER FACE AU CYCLONE

Le secteur agricole, qui a beaucoup souffert lors du passage de l’ouragan Maria, il y a un an, craint de subir de nouvelles pertes, lors du passage du nouveau phénomène cyclonique.
Les apiculteurs, par exemple, font, depuis lundi, le tour de leurs ruchers, pour récolter le miel qui peut l’être. Il s’agit aussi, pour eux, de sécuriser les ruches… comme l’explique Esaïe GUILLAUME, apiculteur professionnel, au micro de Josiane CHAMPION :
 

Votre navigateur ne supporte pas le HTML5 audio



Les apiculteurs craignent aussi l’effet des vents et des pluies, sur les plantes mellifères et, en particulier, sur le suretier.
Isaac pourrait bien compromettre la saison actuelle du miel de surette

Les premières dégradations, liées au phénomène Isaac, devraient se faire sentir, dès ce mercredi, notamment en mer. Les usagers de cet espace – plaisanciers et marins pêcheurs – ont déjà commencé à sécuriser leurs outils et mettre leurs embarcations à l’abri.
Reportage, au Carénage, à Pointe a Pitre,  signé Steeve PRUDENT :

Votre navigateur ne supporte pas le HTML5 audio

              

Pour en savoir davantage sur les consignes de sécurité, dans le contexte de vigilance cyclonique Orange déclenchée, CLIQUER ICI !