Inauguration de la nouvelle gare maritime de Basse-Terre

Inauguration Gare maritime Basse-Terre 1
© L. Théatin

C'est ce vendredi à 11h au port de Basse-Terre, que le Grand Port Maritime de la Guadeloupe a procédé à l'inauguration de la nouvelle gare maritime du chef-lieu. Une inauguration en présence de la maire de la ville-capitale et du président du Conseil Régional

L. Théatin (Source Grand Port Maritime) Publié le , mis à jour le

C'est au Conseiller Régional Jocelyn Mirre qu'il est revenu de couper le ruban pour inaugurer officiellement la nouvelle gare maritime de Basse-Terre. A ses côtés, la maire du Chef-lieu, Marie-Luce Penchard, mais aussi le représentant de l'Etat et le président du Conseil Régional en personne, Victorin Lurel.

Inauguration Gare maritime Basse-Terre 2

350 m² d’espace couvert, une alimentation entièrement autonome en énergie photovoltaïque. La
nouvelle gare maritime de Basse-Terre est l’un des derniers éléments de l’interface ville-port, faisant
l’objet du contrat de plan Etat/Région. Cette nouvelle gare maritime mise sur le confort et la sécurité, et
saura répondre aux attentes des usagers. Entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite,
l’espace propose notamment 50 places assises, 2 billetteries, ainsi qu’un snack et des sanitaires.
Pendant 5 mois, 9 entreprises locales ont été mobilisées sur le chantier. Les travaux, d’un coût global de
667 000 €, ont été financés par le GPMG (25%), l’Etat (25%), la Région (25%) et le FEDER (25%).
En 2014, ce sont plus de 35 000 passagers qui ont transité par le port de Basse-Terre. Ce trafic est en
progrès avec près de 19 000 passagers pour le 1er semestre de l’année 2015 (contre 18 000 en 2014 sur
la même période). La construction de ce nouvel équipement répondra notamment à l’affluence due au
doublement des postes d’accostage de l’appontement flottant en 2013, permettant l’accueil quasi
simultané de 2 navires.

Port de Basse-Terre

 

Essentiellement dédiée à l’accueil des passagers en provenance et à destination des Saintes, la gare
maritime de Basse-Terre offre également de nouvelles perspectives de développement. Des liaisons vers
d’autres îles de la Caraïbe déjà effectives (plus de 3 000 passagers ont transité entre la Guadeloupe et
Antigua en 2014 via le port de Basse-Terre), mais également la possibilité de développer le transport de
passagers entre les ports de la Côte sous-le-vent.