EN IMAGES - De Paris à Mexico les villes passent au vert

Suède
L'Ericsson Globe à Stockholm (Suède), le 2 juin 2017. (FREDRIK SANDBERG / TT NEWS AGENCY / AFP)

Comme un acte symbolique… Hôtels de ville, ponts et monuments historiques ont revêtu la couleur de l'environnement, pour défendre les accords de Paris. Le Président Donald Trump commet aujourd’hui une erreur aux conséquences dramatiques fatale", a jugé la maire de Paris Anne Hidalgo. 

Mélodie STEWENSON et Francetvinfo Publié le , mis à jour le

Paris ouvre le bal. Quelques minutes seulement après l'annonce de la décision de Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat, la maire Anne Hidalgo a choisi d'illuminer la façade de l'Hôtel de ville en vert. Un geste "pour signifier notre volonté de mettre en œuvre l'accord de Paris", qui a inspiré d'autres villes, de Nice à Miami. 
 

L’hôtel de ville de Paris 


En Espagne, l'Hôtel de ville de Barcelone


En Espagne, la ville de Barcelone aussi s'engage pour le climat, "avec ou sans vous, Monsieur Trump", écrit un commissaire à l'Ecologie de la mairie catalane.  

ESPAGNE
| L'Hôtel de Ville de Barcelone (Espagne), le 2 juin 2017. (PAU BARRENA / AFP)

 

New York, le One World Trade Center


Une partie de l'Amérique contre Donald Trump, le président est aussi confronté à la résistance de certaines villes aux Etats-Unis
one word
| La flèche du One World Trade Center, illuminée en vert, le 1er juin 2017. (DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

 
Toujours aux Etats-Unis, le pont Kosciuszko Bridge 



Au Cananda, l'Hôtel de ville de Montréal



Au Mexique, la Colonne de l'Indépendance, à Mexico


Mexique
| La Colonne de l'Indépendance, à Mexico (Mexique), le 1er juin 2017. (MARCO UGARTE /AP/ SIPA)