Il ne reste plus aucun habitant à Barbuda

Barbuda Irma
© Fcbk

Désormais inhabitable, Barbuda a été totalement évacuée après le passage de l'ouragan Irma. Il ne reste plus aucun habitant sur l'île. La population a été transportée vers l'île voisine d'Antigua par les autorités.

Yasmina Yacou
Publié le , mis à jour le

"Un carnage total", c'est par ces mots que Gaston Browne, Prmeier ministre d'Antigua et Barbuda avait décrit la situation, après le passage de l'ouragan Irma. 

Barbuda, 0 habitant

"Pour la première fois depuis 300 ans, Barbuda n'est plus habitée. Une civilisation qui a existé pendant 300 ans vient d’être anéantie", s'est exprimé Ronald Sanders, l’ambassadeur d'Antigua-et-Barbuda, aux Etats-Unis, interrogé par la radio publique américaine, mercredi 13 septembre.
Il a annoncé que les 1 700 habitants que comptaient l'île, il y a encore quelques jours ont tous été évacués vers l'autre île formant le pays, Antigua, moins touchée par l'ouragan. Dès le 7 septembre, certains avaient déjà choisi de s'y réfugier. Dès le lendemain du passage d'Irma, les autorités avaient transporté l'intégralité de la population hors de l'île, sur décision du Premier ministre. 
A seulement 124 kilomètres de notre archipel, Barbuda a été l'une des premières îles touchées par Irma, mais surtout l'une des plus impactées. 

3 victimes et 95% des habitations détruites

Il n’y a donc plus personne sur Barbuda. Après le passage de l'ouragan, la moitié de la population s'était retrouvée sans domicile. Trois personnes sont décédées durant le passage du cyclone. 
La plupart des rescapés ont été installés dans des abris sûrs. Une situation qui n'est pas idéale, mais certaines précautions avaient été prises en amont. Le gouvernement, en prévision du passage du "monstre", selon Sanders, avait prévu des rations et provisions importées depuis les Etats-Unis. 

Robert De Niro au chevet de Barbuda

L'acteur américain Robert De Niro, a d'ores et déjà annoncé qu'il voulait participer à la reconstruction de l'île. Il a investi l'an dernier dans un complexe hôtelier à Barbuda.
Robert De Niro
Mais il est désormais plus intéressé par aider l'île et ses habitants. Dans un communiqué, il a exprimé son désir de voir l'île se relever : "Nous sommes effondrés d'apprendre la dévastation de Barbuda par l'ouragan Irma. Nous allons rapidement travailler, avec l'équipe du Paradise Found Nobu Resort, le conseil municipal de Barbuda, le gouvernement d'Antigua-et-Barbuda et la population dans son ensemble afin de reconstruire ce que la nature nous a enlevé".
D'autres grandes fortunes ont également fait des dons, dépassant les 5 millions de dollars. Des aides appréciées par Sanders qui explique déjà qu'il faudra au moins 250 millions de dollars à Barbuda pour sa reconstruction, appelant la communauté internationale à se mobiliser. Il ne veut pas que Barbuda soit reconstruite à la hâte, mais plutôt que l'île respecte désormais les standards en matière de construction en zone cyclonique.