Un Guadeloupéen, Gérard Cottelon, pressenti pour diriger le CHU de Pointe-à-Pître-Abymes

Gérard Cottelon
© La 1ère | Gérard Cottelon, pressenti pour la direction du CHU de la Guadeloupe

L'information se murmurait depuis plusieurs semaines : l'actuel directeur du CHU, Pierre Thépot, s'apprête à quitter ses fonctions. Il devrait être remplacé par un Guadeloupéen, Gérard Cottelon, actuellement cadre hospitalier de haut niveau qui exerce en Région parisienne. 

FJO. avec A. Robin Publié le , mis à jour le

On le savait sur la sellette. L'arrivée de Valérie Denux à la tête de l'Agence Régionale de la Santé pour la Guadeloupe, de Saint Barthélemy et de Saint Martin et l'urgence de gérer autrement les suites de l'incendie du CHU, ont peut-être contribué à maintenir Pierre Thépot en poste durant une plus longue période, mais avec une gestion directe du dossier du CHU par l'ARS. 

Pierre Thépot
Et visiblement, les chantiers à venir, la réorganisation des activités du CHU sur plusieurs sites, la construction du nouveau CHU, autant de dossiers sur lesquels les autorités de l'administration de la santé publique veulent être sûres des relais qu'elles auront sur le terrain. 
Pierre Thépot l'a donc appris cette semaine, il quittera la Guadeloupe en octobre prochain et rejoindra sa nouvelle affectation à La Rochelle en Charente Maritime. 
Dans un message adressé à ses cadres, Pierre Thépot avoue que ce n'est pas "son choix de quitter le CHU", mais face à certaines manoeuvres dit il ," il a préféré rester maître de son destin".
 

Gérard Cottelon, des Hôpitaux de Paris au CHU de la Guadeloupe


Le nom de son successeur pressenti relève bien plus du murmure. Il était déjà annoncé pour prendre les rennes de l'ARS après Patrice Richard. L'arrivée de Vélérie Denux a fait taire, pour un temps, les supputations. Mais Gérard Cottelon est revenu à la tête des pronostics dés que le départ de Pierre Thépot est devenu évident. 
L'homme a un profil prononcé puisqu'il est, depuis trois ans, à la tête des ressources humaines de l'AP-HP, Assistance publique - Hôpitaux de Paris. A ce titre, il gère plus de 90 000 agents hospitaliers et médecins. 
Tout laisse penser qu'il serait le favori du gouvernement pour occuper cette fonction de directeur du CHU de Pointe-à-Pître/Abymes, tout, sauf la décision formelle de nomination qui elle, se fait encore attendre. 
 

En février dernier, nos confrères d'Outre-mer 1ère avaient rencontré Gérard Cottelon. Revoir l'article