Guerre de chiffres au Conseil municipal de Pointe-à-Pître

Conseil municipal de Pointe à Pitre
© E. Stimpfling

Conseil municipal d’explications hier soir à Pointe-à-Pitre. Les élus ont eu à examiner les chiffres du déficit. Selon les éléments de la Chambre Régionale des Compte, 78 millions d’euros. La majorité estime que le montant est exagéré.
 

E. Stimpfling et J-M. Mavounzy Publié le , mis à jour le

Le conseil municipal de Pointe-à-Pitre s’est tenu hier soir. Et, comme il fallait s'y attendre, il y a eu une vraie passe d'armes entre la majorité municipale, le maire en tête, et son opposition avec, notamment Harry Durimel et Alain Sorèze. Une bataille sur le montant réel du déficit pointois. Pour rappel, la Chambre Régionale des Comptes a publié son avis budgétaire et financier de cette collectivité et selon les magistrats financiers, il y a 78 millions d’euros de déficit. Pour la majorité ce serait plutôt de l’ordre de 38 millions d’euros.

Conseil Municipal de Pointe à Pitre 2
© E. Stimpfling
En face, dans son discours, Harry Durimel de l’opposition, brosse un tableau sombre de la ville. L’élu prône un rassemblement de toutes les forces pour proposer, « le changement » dit-il. Il fustige aussi la stratégie adoptée par la majorité d'affirmer qu’il y a une volonté de noircir le tableau à Pointe-à-Pitre, notamment sur ces chiffres du déficit.
Une opposition très critique mais qui a aussi fait des propositions. Alain Sorèze par exemple s'est dit d’accord avec le maire sur le montant du déficit. Mais l’élu affirme que cela fait des années que son groupe fait des propositions pour sortir la ville-centre de cette situation.
VOIR AUSSI :