Décès du jeune lycéen du Moule victime de coups de feu ce lundi aux abords de son établissement

Le lycée Louis Delgrès du Moule
© L. Guiolet-Oulac | Le lycée Louis Delgrès du Moule

On le savait dans un état de santé précaire avec un pronostic vital engagé. Le jeune lycéen du Moule victime de coups de feu en début de matinée ce lundi, a succombé à ses blessures au CHU où il avait été conduit par les pompiers qui l'avaient pris en charge.

Guadeloupe La 1ère Publié le , mis à jour le

Un drame qui ne manquera pas de toucher encore plus profondément la communauté scolaire du Moule. Le lycéen qui était âgé de 17 ans, est finalement décédé malgré les soins qui lui avaient été prodigués dès son admission au CHU. On le savait dans un état grave mais au Moule, on espérait encore que ce qui n'était qu départ qu'une altercation entre jeunes "pour une affaire de fille", n'aurait pas une fin dramatique. Mais le sort et l'état du jeune homme en ont décidé autrement. 
Immédiatement, le lycée avait mis en place une cellule d'écoute, particulièrement pour les élèves qui avaient été les témoins directs des coups de feu et pour tous ceux qui en éprouvaient le besoin.

Marie-Joëlle COCO : Infirmière scolaire au lycée Louis Delgrès du Moule

Dès l'annonce du décès du lycéen, le recteur d'Académie s'est rendu au lycée Louis Delgrès afin de soutenir la communauté scolaire. Sur place, Mostafa Fourar a exprimé :

sa vive émotion et sa tristesse suite au décès de l’élève Modeste Sainte-Marie, agressé par arme à feu aux abords du lycée. Il condamne fermement cet acte de violence et présente ses sincères condoléances à la famille.

Quant à l'enquête, elle a rapidement permis aux gendarmes du Moule d'interpeler les deux personnes présentes dans le véhicule d'où le tireur était descendu. L'un des deux, un jeune de 19 ans, a été placé en garde à vue. Il serait l'auteur des coups de feu. Avec le décès de la victime, les faits se trouvent requalifiés puisqu'il s'agit désormais d'un homicide volontaire.