Des filets en concurrence pour lutter contre les moustiques

Janita et son Hami
Janita et son Hami

Mais qui est à l'origine des housses anti moustiques? La semaine dernière l'ARS annonçait la commercialisation d'une création de housse anti-moustique par l'Université des Antilles.Pourtant, il y a un an, Juanita Bolivar Moeson avait elle aussi présenté son "HAMI" mais lui, sans soutien de quiconque

J. Massicot Publié le

Et c'est bien là le problème. En lançant son produit l'an dernier, elle s'était inspirée de ce qui se faisait dans le passé où, sans les techniques d'aujourd'hui, chacun savait qu'il se devait de couvrir tous les récipients contenant de l'eau pour les mettre à l'abris des moustiques. Sans l'expertise de l'Université, Juanita avait pressenti la nécessité de trouver une matière imputrescible. Elle voulait même lui donner une vocation plus large. Après dépôt du brevet, depuis un an, c’est en grande partie avec ses propres fond qu’elle a décidé de vendre son produit sous la marque HAMI
Quelle ne fut donc la surprise de Juanita en découvrant le produit de l'Université des Antilles, promu par l'ARS pour être adopté par tous les Guadeloupéens.
Sans véritablement parler de concurrence déloyale, Juanita souhaiterait simplement que les artisans Guadeloupéens ne tombent pas dans l'oubli lors de telles décisions. 

voir précédent sujet  : Des couvercles moustiquaire pour les fûts destinés au stockage de l’eau