Faire du sport à l'école et dans un club

Ecole de Pigeon Bouillante
© Th. Philippe | Après l'effort, le réconfort ....

L’école élémentaire de Pigeon à Bouillante s'est lancé un défi ce matin : encourager les élèves à pratiquer une activité sportive en dehors des établissements scolaire. Une manifestation qui s'inscrit dans le cadre de la journée nationale du sport à l'école
 

Guadeloupe La 1ère Publié le

Plus de 200 élèves de la circonscription académique de Bouillante avaient rendez-vous sur le stade de la commune ce matin afin de se mettre à l'heure du sport. Une initiative qui découle de la journée nationale du sport scolaire du 28 septembre dernier. Cette journée ne s’était pas tenue à cause des intempéries liées à la tempête Kirk.

fête du sport à Bouillante 1
© Th. Philippe
La directrice de l’école n’a pas baissé les bras. Elle a reporté et maintenu la manifestation qui a donc pu se dérouler ce matin, en partenariat avec les autres écoles de Bouillante, l'association ACB (l'Athlétic Club de Bouillante), et la Municipalité. Une manière aussi de s'inscrire dans la perspective de l'événement majeur des Jeux olympiques de Paris 2024.
Le sport à l'école est le meilleur moyen de réduire les inégalités d'accès à l'activité physique régulière. Parce qu’il est important que ces enfants fassent du sports pour leur santé. La Guadeloupe est un département gagné par l’obésité infantile.

Mariane Céva, directrice de l’école élémentaire de Pigeon

Et pour prolonger cette initiative, Mariane Céva veut aussi inciter les parents à encourager leurs enfants à prendre une licence dans un club de sport. Une démarche que de nombreux parents n'osent pas faire, faute de moyens. 

Mariane Céva, directrice de l’école élémentaire de Pigeon

Fête du sport à Bouillante
© Th. Philippe