Esclavage : l'Etat assigné en justice, le procès reporté

Tribunal de Basse-Terre
© 4LP | Au Palais de Justice de Basse-Terre

C’est un procès emblématique qui devait s’ouvrir ce jeudi matin au tribunal correctionnel de Basse-Terre. Des associations et des militants ont assigné l’Etat en justice pour demander réparation pour les siècles d’esclavage. Mais, l’audience a été renvoyée au 1er juin.

Franck Aristide et Thierry Philippe Publié le

Ce devait être une première en Guadeloupe.
Hier matin devait s’ouvrir le procès intenté par des associations et collectifs comme le MIR (le mouvement international pour les réparations) pour demander réparations à l’Etat pour les siècles d’esclavage dans les anciennes colonies françaises.
L’audience a finalement été reportée au 1er juin à la demande des parties civiles.