L’approvisionnement en eau de la Guadeloupe s’améliore doucement. Le SIAEAG, syndicat intercommunal d’alimentation en eau et d’assainissement de la Guadeloupe, a mis en service un groupe électrogène pour l’usine de production du précieux liquide de Belle-Eau Cado.
Eau d’Excellence, la régie des eaux de la communauté d’agglomération Cap Excellence a mis en place une cellule de crise pour gérer la situation sur son territoire. Il y a encore des points noirs notamment aux Abymes et à Baie-Mahault.
Dans les grands fonds il n’y a pas encore eu de réapprovisionnement.
A Baie-Mahault, des quartiers entiers sont privés d’eau comme Plaisance, Calvaire. Eau d’Excellence compte beaucoup sur la montée en puissance de Belle-Eau Cadeau. 

Votre navigateur ne supporte pas le HTML5 audio


Ici et là, les techniciens déploient le maximum d'efforts pour relancer la production des usines. L'un des plus grands chantiers en la matière est probablement celui de Vernou où d'importants moyens ont été déployés pour réparer et remplacer les canalisations détruites par le cyclone : Deux pelles mécaniques en plein Parc national. L’image est peu banale mais c’est le prix à payer pour permettre la remise en état de la conduite d’alimentation en eau brute de l’unité de production de Vernou. Un chantier compliqué.

Le site est difficile d’accès. Les engins doivent auparavant réaliser un terrassement sur lequel sera posé le nouveau tronçon. Un terrassement suffisamment éloigné de la Grande Rivière à Goyaves pour éviter tout nouveau risque de glissement de terrain.
100 mètres de tuyaux devraient être posées et raccordées dès demain. De quoi permettre la remise en route de l’unité de production de Vernou. La distribution d’eau pourrait reprendre dans la journée de dimanche.
VOIR : 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.

voir aussi 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.