L'émouvante mobilisation autour de l'anniversaire de Kévin, petit garçon autiste

Kévin
© Facebook / Laurent Bordet | Kévin et son papa, Laurent

Un père a décidé de tout faire pour que son fils autiste, qui fêtera ses 11 ans jeudi, passe un bel anniversaire. Les camarades de Kévin ayant tous décliné l'invitation à la fête, Laurent Bordet a lancé un appel sur les réseaux sociaux pour que son fils reçoive des cartes ou des dessins.

Yasmina Yacou
Publié le , mis à jour le

Kévin aura 11 ans demain, 17 août. Kevin est un petit garçon souriant, entouré d'une famille aimante. Et comme tous les petits garçons, il voulait fêter son anniversaire avec ses camarades. Sauf que l'invitation a été décliné par tous les enfants. 
Touché par ces refus, le père de Kevin, Laurent, a donc décidé de passer un appel sur les réseaux sociaux, pour que son fils puisse avoir un anniversaire comme tous les petits garçons de son âge. 

Ce message du papa de Kévin a été partagé des milliers de fois sur les réseaux sociaux, commenté par des anonymes, aux quatre coins de la France, mais également de l'Outre-mer... Et très vite, les petits gestes de solidarité arrivent dans la famille de Kévin, par sacs entiers. 

Plus de 4 000 lettres et 76 colis pour Kevin 

Quelques jours après ce post sur Facebook, les premières lettres adressées à Kévin arrivent au domicile familial. La solidarité 2.0 est en marche... 
Des voeux d'anniversaire, des dessins, des cadeaux, accompagnés de cartes de voeux de toutes les couleurs... Au fil des semaines, il reçoit plus de 4 300 lettres et 76 colis. Un tel flot de courrier que la Poste a dû réquisitionner un véhicule spécial pour acheminer toutes ces marques d'affection.
Des paquets, des messages venus de toute la France, de l'Outre-mer, mais également de New-York, d'Angleterre, du Brésil, du Luxembourg, d'Espagne, de Belgique, du Canada ou de Dubaï...
Kévin
© Facebook
Une Guyanaise lui a offert un lâcher de ballons. Une patisserie parisienne lui fera livrer un gâteau en forme de son super-héros préféré, Hulk. Et cerise pour ce gâteau, pour le petit garçon, le maillot dédicacé par les joueurs de l'Olympique de Marseille, son équipe préférée et des photos dédicacée de Dimitri Payet et Steve Mandanda. Il en rêvait... 
Même si Kévin n'ouvrira ses lettres et cadeaux que demain, il n'a pas pu résister à celui-ci. 
Les cadeaux de Kévin
© Facebook / Laurent Bordet

Un anniversaire qu'il n'oubliera pas 

Cette année, Kévin sera entouré de milliers d'anonymes qui ont voulu partager avec lui, ce jour si particulier. Des gestes qui ont profondément touché les parents de l'enfant. 
Adopté bébé par le couple, Kévin a été diagnostiqué autiste à l'âge de 18 mois. Commence alors pour Laurent et Myriam Bordet un combat pour aider leur fils. Le langage, la lecture, l'écriture... L'apprentissage se fait petit à petit. Sa mère, devant le manque de structures a arrêté de travailler pour s'occuper de lui. 
Une dévotion et un amour inconditionnel parfois mis à mal par le comportement de quelques personnes. "En 10 ans, on a réussi à faire une seule fois son anniversaire avec d'autres enfants. C'était l'an dernier, il pleurait, tellement il était content d'avoir 15 enfants qui étaient venus à sa fête" a confié son père aux chaînes de télévision. 
Ses parents espèrent que leur histoire changera le regard des gens sur l'autisme. "Que les enfants comprennent ce qu'est un enfant autiste et qu'à la rentrée scolaire dans toutes les écoles de France, ils se tournent vers ces enfants qui ne demandent que de l'amour et d'être comme les autres".
Kévin, lui, se prépare à passer le meilleur anniversaire de sa vie. 

Et si vous voulez envoyer un petit mot d'anniversaire à Kévin Bordet :
11 place René-Frappat
38100 Grenoble