Drame Petit-Bourg : La compagne de Jimmy Néjin remise en liberté sous contrôle judiciaire

Sortie tribunal
© Cédric Métairon | Marie-Michèle Nomed, de dos, en pleurs, à sa sortie du tribunal

Après 36 heures de garde à vue, Marie-Michèle Nomèd, 33 ans, a été déférée, devant le Parquet de Pointe-à-Pitre, dans l’après-midi… Elle est mise en examen pour violence involontaire ayant entraîné la mort sans intention de la donner et placée en liberté sous contrôle judiciaire. 

Guadeloupe 1ère Publié le , mis à jour le

Après plusieurs heures d'audition, au tribunal de Grande instance de Pointe-à-Pitre, Marie-Michèle Nomed, la compagne de Jimmy Néjin a été relâchée sous contrôle judiciaire. Elle a été mise en examen pour homicide involontaire.

De nombreux soutiens

Ils étaient plus de 200, devant le palais de justice, cet après-midi, venus soutenir la compagne de Jimmy Néjin, Marie-Michèle Nomed. Des amis, la famille, et de nombreuses femmes, ruban rose au poignet, prêts à l'accueillir à sa sortie. 
Affaire néjin / tribunal
© C. Métairon
La jeune femme, était entendue par le juge en charge de l'affaire, après 36 heures de garde à vue, depuis mercredi. Elle a été interpellée après avoir poignardé son compagnon, l'ancien footablleur, dans la soirée de mercredi, après une énième dispute très violente. 
Toute la journée, sur les réseaux sociaux, des messages de soutien avaient circulé, demandant aux uns et aux autres de se rendre au tribunal pour la soutenir. 
A sa sortie du tribunal, la jeune femme escortée de son avocat Maître Alain Roth, a fondu en larmes.
Pour son conseil, cette affaire, tragique et difficile, relève de la légitime défense. 

Rappel des faits

Selon les premières constatations et les premiers témoignages – que les enquêteurs vont veiller à confirmer – c’est lors d’une énième dispute, au sein du couple, que le coup de couteau mortel serait parti, dans l’appartement familial.
Atteint en plein thorax, Jimmy Néjin a rapidement succombé. Son décès a été constaté, sur place, par les médecins du SAMU, appelés vers 19h20, ce mercredi.
La suspecte, quant à elle, aurait notamment le visage tuméfié.
Tout de suite après les faits, elle a été présentée, pour auscultation, à l’unité  médico-judiciaire du CHU de Pointe-à-Pitre/Abymes.
Les enquêteurs attendent aussi beaucoup de l’autopsie du corps de la victime, prévue mercredi prochain.
Il s’agira, entre autres éléments, de vérifier si Jimmy NEJIN était sous l’emprise d’alcool, comme le disent certains témoins.
Le voisinage fait mention de relation houleuse, de cris fréquents…
Marie-Michèle est la mère de 4 enfants, dont deux petits, âgés d’1 an ½ et 3 ans, qu’elle a eu avec l’attaquant de talent… connu pour être « caractériel ».
Des enfants, en bas âge, qui étaient dans l’appartement, au moment des faits.