La Désirade à l'ordre du jour des élus et de l'Etat

Guadeloupe La 1ère Publié le

Il s’agissait de dégager les pistes pour, d’une part désenclaver l’île (la navette qui la relie à Saint François est en panne depuis Samedi) et, d’autre part, d'envisager des solutions pour remettre en état son port qui subit un envasement important en ce moment.
Pour ce dernier point  le conseil départemental doit faire une demande de dérogation à l’Etat pour pouvoir procéder au dragage. La solution du stockage des sédiments à terre a été privilégiée 

JEAN CLAUDE PIOCHE MAIRE DE LA DESIRADE
Par ailleurs, s'agissant du problème de la navette, une navette de substitution pourrait être réquisitionnée pour les 2 prochains mois pour désenclaver l’île. Le montage financier de l’opération sera débattu aujourd’hui en sous préfecture.