La délinquance baisse au 1er semestre 2017

Le projet gouvernemental de renforcement des pouvoirs de la police et de la gendarmerie contesté par la ligue des Droits de l'Homme de Guadeloupe
© Olivier Lancien.

Le préfet de Guadeloupe et le procureur général ont présenté un premier bilan des actions menées en matière de sécurité, sur les 12 derniers mois. Les derniers chiffres sont plutôt encourageants. Les atteintes aux biens, par exemple, baissent de façon significative.

Guadeloupe 1ère Publié le , mis à jour le

Le préfet, avec le procureur général, a dressé un bilan positif des six premiers mois de l’année 2017 sur le champ de la lutte contre la délinquance.
"La baisse de pratiquement tous les indicateurs montre aujourd’hui que nous allons dans la bonne direction. Le plan de lutte contre la délinquance mis en place en septembre dernier et l’engagement opérationnel très important des forces de sécurité a permis d’engager une dynamique positive en termes de résultats. Il convient bien sûr de la conforter sur l’ensemble de l’année. " a t-il annoncé.
 

Les atteintes aux biens en baisse, les homicides en hausse


En six mois, ce sont, par exemple, 800 cas de moins d’atteintes aux biens, qui ont été dénombres, par rapport à l’an dernier, sur le même période.
Elles baissent de 12,7% contre -1,8% en 2016 : on en dénombrait 6 068 au 1er juillet 2017 contre 6 948 au 26 juin 2016 et 7 051 au 26 juin 2015.
Chiffres atteintes à la personne
© Préfecture Guadeloupe
Toutefois, le nombre d'homicides est en hausse, par rapport à l'année dernier. 11 en 2016, contre 18, pour les 6 premiers mois de l'année 2017. 
Les atteintes volontaires à l’intégrité physique (AVIP) baissent de 508 faits sur la période, en comparaison avec 2016 (2 717 contre 3 225).
Des chiffres que la préfecture de Guadeloupe explique par "la stratégie d’occupation renforcée de la ZSP qui a porté ses fruits et a permis d’infléchir la montée de la délinquance en zone police et d’augmenter la performance d’élucidation, avec un taux passé de 31 à près de 47 %".

Baisse significative des vols


Autre élement souligné par la préfecture, la "diminution importante" des vols avec violence. Ils baissent de 35,8%. 
Les vols à main armée baissent pour la première fois avec 203 faits contre 212 l’an dernier (-4,2%).
Les vols avec arme blanche diminuent avec -58,3 % (90 faits contre 216 fin juin 2016), alors qu’ils progressaient de +37,4 % l’an dernier à la même période.
La baisse du nombre de cambriolages se poursuit très fortement en volume (-370 faits), soit une baisse de 22,1 % pour le département.

Moins d'accidents sur nos routes


Les chiffres de la sécurité vont également dans le bon sens, en dehors d'un mois de mars très meurtrier, avec 7 tués sur nos routes. Les 6 premiers mois de l'année 2017 ont été marqués par une baisse du nombre de tués par rapport au premier semestre 2016.

On dénombre également 167 accidents contre 165 en 2016 ce qui entraîne une baisse du taux de gravité de 20,6 en 2016 à 10,17 en 2017.

La baisse du nombre de tués pourrait donc laisser penser à une meilleure prise de conscience par les usagers de la route des règles élémentaires de sécurité à prendre à compte, mais le nombre élevé d’accidents vient nuancer ce constat et milite pour maintenir les actions de prévention.
Parmi les 17 tués, on décompte 10 usagers vulnérables et 7 en véhicules légers, les usagers vulnérables représentent ainsi 59 % des décédés sur les routes.
Chiffres sécurité routière
© Préfecture Guadeloupe

 

L'actu en vidéo

JEUNES AMBASSADEURS

Les jeunes "Ambassadeurs de l’Engagement Associatif " guadeloupéens et martiniquais

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête