Décès de Germaine Guizonne Lacréole ce matin des suites d’une longue maladie.

Germaine Guizonne Lacréole

Elle s’est éteinte à l’âge de 67 ans. Cette militante de gauche avait fait sa carrière politique dans la commune du Moule. 

Franck Aristide Publié le , mis à jour le

Son militantisme politique, elle l’a d’abord vécu à travers son mari socialiste convaincu…. Elle a attendu 1989 pour se lancer en personne dans l’arêne, c’était aux élections municipales au Moule. A la faveur du désistement du député maire Gabrielle Louis Carabin pour cause de cumul des mandats, elle se jette en 2002 dans la course à la cantonale partielle dans le 1er canton moulien et remporte le siège. Son cheval de bataille à ce moment là, la construction du 2 ème collège de la commune et la réhabilitation du premier. Les électeurs la confirmeront dans la fonction 2 ans plus tard lors du scrutin de 2004. Cette même année, elle est élus conseiller régional de la majorité Lurel. Elle adhère à la fédération Guadeloupéenne du parti socialiste en 2008 mais elle n’obtiendra pas le soutien de son parti qui lui préferera Justine Bénin. La jeune politicienne lui ravira tout ses fauteuils à l’aube des années 2010.
Un temps soutenu par le PPDG, femme politique de gauche engagée, Germaine Guizone Lacréole était aussi une mère de famille active au sein de la société civile. Elle était membre du club Soroptimiste La fleche et du club du  3 ème âge grain d’or.   


La réaction d'Ary Chalus, Président de la Région Guadeloupe

 Communiqué du Département : 
 La Présidente du Conseil départemental, Josette BOREL-LINCERTIN, a appris avec émotion et tristesse la disparition ce vendredi 13 janvier 2017 de Germaine GUIZONNE LACREOLE, ancienne conseillère générale et régionale de la Guadeloupe.
« C’est une femme de caractère et de convictions qui nous quitte. Elle était très attachée à sa ville du Moule, pour laquelle elle s’est vaillamment investie à la Région comme au Département. Ensemble, nous avions cheminé entre 2004 et 2010, lors de notre première mandature à la Région. Depuis lors, nous avions gardé des liens d’affection et de respect. J’adresse à sa famille et à ses proches mes plus sincères condoléances ».