Crise du BTP: les retards de paiement ne sont pas dus à la mauvaise volonté des maires de Guadeloupe, selon Thierry Abelli

Crise du BTP: les retards de paiement ne sont pas dus à la mauvaise volonté des maires de Guadeloupe selon Thierry Abelli
© Olivier Lancien | Le maire de Bouillante, Thierry Abelli, affirme que les retards de paiement des communes de Guadeloupe au BTP ne sont pas dus à la mauvaise volonté des maires. Thierry Abelli répond à Eric Lefèvre et Olivier Lancien.

Thierry Abelli, le maire de Bouillante était l'invité de Politique Première, lundi soir, sur Guadeloupe 1ere la Rédio. Le jeune édile est revenu sur les grands dossiers d'actualité qui concernent la Guadeloupe: l'eau, la gestion des collectivités, la politique locale, ou encore la crise du BTP.

Olivier Lancien; Eric Lefèvre Publié le , mis à jour le

Thierry Abelli veut insuffler une nouvelle ère de la politique guadeloupéenne. Il fait parti des nouveaux et jeunes maires de Guadeloupe issus des élections de 2014. Effets de manche ou réelle volonté? Le maire de Bouillante à un discours clair et direct. Une crise du BTP en Guadeloupe, mais aussi dans toutes les collectivités d'outre-mer, couve. Depuis plusieurs jours, les chefs d'entreprise du bâtiment travaux publics annoncent qu'ils vont mettre en place des blocage pour se faire entendre du gouvernement et des collectivités locales. Une actions coordonnées entre les socioprofessionnels de Guadeloupe, Martinique, Guyane et Réunion serait en cours de préparation. Les représentants du secteur affirment qu'il y a des blocages de Bercy, le ministère de l'économie et des finances sur les agréments aux dossiers défiscalisation de construction des logements sociaux dans nos régions. Un blocage administratif qui retarde les chantiers. Il y a aussi les collectivités locales qui prennent énormément de temps pour honorer leurs factures et payers les chantiers réalisés.
Thierry Abelli comprend les revendications de ces chefs d'entreprises. Il a fait le point, sa commune, la ville de Bouillante doit 800 000 euros à ce secteur. Si l'édile fait tout pour payer dans les temps, il n'empêche qu'il y a des impératifs. Les communes n'ont pas forcément la trésorerie pour payer dans les délais, et il y a aussi des procédures règlementaires et obligatoires.


Crise du BTP: les retards de paiements ne sont pas dus à la mauvaise volonté des maires de Guadeloupe, selon Thierry Abelli

Thierry Abelli, le maire de Bouillante affirme que les retards de paiement des communes ne sont pas dus à la mauvaise volonté des maires de Guadeloupe. Il répond à Eric Lefèvre.




L'entrée au capital de la centrale de Bouillante d'Ormat Thechnologie est déjà signée...


S'il y a un dossier qui tient à coeur Thierry Abelli, c'est bien celui de la géothermie de Bouillante. ce dossier défraye la chronique depuis quelques semaines en Guadeloupe. Un collectif s'est monté pour dénoncer le rachat de la centrale de Géothermie par le leader mondial du secteur, l'américain, Ormat Technologies. La vente est réalisée depuis un moment, et le collectif a trop tardé pour réagir. Mais le maire de Bouillante comprend la démarche et l'argumentation du collectif qui défend le patrimoine énergétique de l'archipel.


Thierry Abelli, maire de Bouillante, invité de Politique Première

Thierry Abelli affirme que la mobilisation du collectif contre la vente de la Centrale de Géothermie de Bouillante est vaine. "La vente est déjà conclue" affirme le maire de Bouillante. Il répond à Eric Lefèvre et Olivier Lancien.



Thierry Abelli, le maire de Bouillante, invité de Politique Première
© Olivier Lancien | Le maire de Bouillante, Thierry Abelli, souhaite que la politique locale évolue avec les nouveaux et jeunes hommes et femmes politiques de Guadeloupe issus des élections de 2014 et 2015.


Sur le plan purement de la politique locale. Thierry Abelli affirme qu'il n'est pas l'homme d'un clan. Il s'étonne qu'on le classe à droite sur l'échiquier politique local. Le maire de Bouillante, proche de Philippe Chaulet, un des barons de la droite locale, affirme suivre des hommes et des femmes, des leaders. Aux dernières régionales, il a soutenu Ary chalus, le président, divers gauche, de la Région, aujourd'hui pour la présidentielle de 2017, il accorde sa confiance à Alain Juppé, le candidat Les Républicains, à la primaire de droite en France. Ses rapports avec Victorin Lurel, le leader socialiste, ancien président de région, se sont dégradés depuis les départementales de 2015. Et pour les législatives... Thierry Abelli laisse plâner le doute. Il n'a pas encore pris sa décision d'être candidat ou pas dans cette quatrième circonscription législatives de la Guadeloupe, le fief de Victorin Lurel.


Thierry Abelli, le maire de Bouillante, invité de Politique Première

Thierry Abelli, le maire divers droite de Bouillante, n'exclue pas une candidature aux législatives de 2017 dans la 4ème circonscription de la Guadeloupe, le fief de Victorin Lurel. Il répond à Eric Lefèvre et Olivier Lancien.


Thierry Abelli regrette que la politique en Guadeloupe se cristalise autour d'affrontements de personnalités. Mais il a bon espoir qu'avec les nouveaux élus que cela change, dans les années à venir. 

Politique Première c'est tous les lundis sur Guadeloupe 1ere la Radio.