Crash du CESSNA : La colère de la famille Barrière

epave cessna 172 MG
© Maeva-Myriam Ponet

La famille de Serge Barrière, le pilote du CESSNA, qui s'est crashé le 26 septembre dernier à Marie-Galante continue de mettre en doute l'implication des autorités dans les recherches pour retrouver l'épave de l'avion.

Erick Bagassien avec Steeve Prudent Publié le , mis à jour le

La famille de Serge Barrière, le pilote du CESSNA 172 qui s'est crashé le 26 septembre dernier à Marie-Galante, ne décolère pas suite aux déclarations du directeur de cabinet du préfet à propos des opérations de sauvetage et de renflouage de l'avion. Dans l'édition du quotidien France-Antilles de ce vendredi 21 octobre, le représentant de l'Etat, Alexis Bevillard, affirmait que les pouvoirs publicds avaient mobilisé tous les moyens pour les recherches qui n'ont jamais été abandonnées. C'est ainsi que les sapeurs pompiers, qui ont finalement repéré l'épave du petit monomoteur, auraient agi avec l'aval de la préfecture. Des propos contre lesquels Lilian Barrière, le fils du pilote, s'inscrit en faux. Il affirme que, passés le premier jour des recherches, les autorités n'ont pas fait grand chose. Selon lui c'est bien la famille et les proches de Serge Barrière qui sont à l'origine de la découverte de l'avion.

Lilian Barrière

Lillian Barrière, le fils du pilote disparu, donne sa version de la façon dont les recherches pour retrouver le CESSNA 72 se sont déroulées.