La Cour des comptes épingle les différentes politiques d'éducation prioritaire

Réseau d'éducation prioritaire

Un avis de la Cour des Comptes qui porte sur la politique menée par les gouvernements de la France durant les 40 dernières années en matière d'éducation prioritaire. Un avis sans appel : Malgré des moyens conséquents mis en œuvre, les résultats n'ont jamais suivi.

Ch. Horn Publié le

Le constat n'est pas nouveau, il fait partie de revendications fréquentes. Mais quand il est fait par l'une des plus hautes institutions de la République, cela lui confère un caractère plus grave. 
Dans un rapport paru mercredi 17 octobre, la Cour des comptes dresse le bilan de 40 ans d’éducation prioritaire, politique qui a coûté 1,6 milliard d’euros pour la seule année 2017. Les résultats sont loin d’être concluants : l’écart de résultat au diplôme national du brevet entre un enfant scolarisé dans un collège relevant du réseau d’éducation prioritaire (REP) et un enfant d’un collège favorisé, reste situé entre 20 et 30 % en français et en mathématiques alors que l’objectif est de « limiter à 10 % ces écarts de niveau ».
Certes, l'Institution reconnaît que la situation serait probablement plus préoccupante encore si ces dispositifs n’avaient pas existé. Mais ce n’en est pas moins un aveu d’échec.
Et la Cour va plus loin en considérant que l’étiquette « éducation prioritaire » a probablement un effet pervers, en détériorant la réputation des établissements impliqués. De fait, elle se demande s’il ne faudrait pas renoncer à ce label, tout en concentrant les moyens financiers sur le primaire et les établissements les plus difficiles, source d’inégalité scolaire

Chantal Horn Guadeloupe La 1ère



 

En Guadeloupe, cette rentrée 2018/2019 a connu des mouvements dans l’éducation pour réclamer le classement de l’Académie de Guadeloupe tout entière en "REP+"

En 2016, les Réseaux d'éducation Prioritaire était défini comme suit : 

Collège Fernand-Balin à Anse-Bertrand
Collège Jean-Jaurès à Baillif (REP+)
Collège Fontaines-Bouillantes à Bouillante
Collège Germain-Saint-Ruf à Capesterre-Belle-Eau
Collège Nelson-Mandela à Capesterre-de-Marie-Galante
Collège Maryse-Condé à Désirade (La)
Collège Abymes Bourg à Abymes (Les)
Collège Alexandre-Isaac à Abymes (Les)
Collège Front-de-Mer à Pointe-à-Pitre
Collège Nestor-de-Kermadec à Pointe-à-Pitre (REP+)
Collège Sadi-Carnot à Pointe-à-Pitre
Collège Courbaril à Pointe-Noire
Collège Bois-Rada à Sainte-Rose
Collège du Mont des Accords à Saint-Martin
Collège Quartier d'Orléans à Saint-Martin (REP+)