La centrale thermique du Moule prête à passer du charbon à la biomasse

Centrale Thermique du Moule

Un nouveau palier franchi par Albioma Caraïbes. L’unité de production électrique du Moule va muer pour être plus respectueuse de l’environnement.
 

Guadeloupe La 1ère Publié le , mis à jour le

L’entreprise de production électrique du Moule va progressivement passer du charbon à la biomasse. C’est la CRE, la commission de régulation de l’énergie qui vient d’entériner cette décision. Cette autorité indépendante présidée par Jean-François Carenco, un ancien préfet de la Guadeloupe. Il y a quelques mois il avait applaudi cette idée de conversion de la centrale pour plus de respect de la loi de la transition énergétique. Pour la CRE :

ce projet s'inscrit pleinement dans les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte qui prévoit, pour ces territoires, 50 % d'énergie renouvelable dans la consommation finale d'énergie dès 2020. La conversion de la centrale à la biomasse permettra d'élever la part des énergies renouvelable dans le mix énergétique de la Guadeloupe à environ 35 % (contre 20,5 % en 2017). Une fois convertie à la biomasse, la centrale AC devrait réduire ses émissions de plus de 265 000 tonnes équivalent CO2 par an sur l'ensemble de la chaîne, soit une baisse de l'ordre de 87 % par rapport à son fonctionnement actuel au charbon. »

Adrien Thirion, chef du département énergie renouvelable et zone non interconnectée à la CRE


Pour sa part, après cette décision de la CRE, Frédéric Moyne, Directeur Général d'Albioma, a déclaré :

Nous nous réjouissons de cette annonce. Elle permet au Groupe de mettre en oeuvre sa stratégie de contribution à la transition d'énergétique des territoires d'Outre-mer, conformément aux objectifs arrêtés par les programmations pluriannuelles de l'énergie (PPE). 



 

La centrale Albioma Caraïbes, d'une puissance installée de 34 MW, produit environ 260 GWh d'électricité par an (soit 15 % environ de la consommation du territoire