Carène perd son titre. Sablon sauve les meubles.

Vélo Tahiti
© CRCG

Champion sortant et hyper favori à Tahiti, Boris Carène se fait piéger dès la première étape avant de réagir en baroudeur. Luis Sablon, au terme d’une course résolument offensive, arrache le titre de Vice –champion.

Ori Ménel Publié le , mis à jour le

Carène pris dans les filets

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les routes polynésiennes n’ont guère été favorables à la sélection de la Guadeloupe qui y guerroyait le week-end des 12 et 13 septembre.
Le leader de notre sélection, Boris Carène, se laisse endormir en compagnie de plusieurs autres favoris, lors de la première étape du samedi après -midi. Pourtant cette épreuve de 107,29 kilomètres au profil plat ne présente guère de difficultés, sinon celle de solliciter l’endurance des engagés. Les leaders –dont Carène- se neutralisent et accusent plus de 5 minutes de retard à l’arrivée. L’étape sourit au Martiniquais Yolan Sylvestre qui s’impose de justesse au sprint, aux dépens de notre sprinter maison Kévin Francillette -trop confiant- qui commet l’erreur de couper son effort prématurément. On note respectivement aux troisième et sixième places la présence anodine du Réunionnais David Rivière et du Guadeloupéen Luis Sablon. Une étape courue à plus de 44 km de moyenne.

Carène revanchard

Piqué dans son orgueil, Boris Carène remet les pendules à l’heure dès la courte étape de montagne du dimanche matin. Il survole les 57,79 kilomètres à la moyenne horaire de 44,8 kilomètres. David Rivière se classe deuxième à 21 secondes et Luis Sablon troisième à 41 secondes. Suivent dans l’ordre, à un peu plus de la minute, les Martiniquais Axel Carnier et Yolan Sylvestre. Carène continue son baroud sur le contre la montre individuel de l’après –midi qu’il remporte. Il parcourt les 16,98 kilomètres à l’excellente moyenne de 46 km/h. Mais le retard accusé la veille ne lui permet de se classer que neuvième du général final.
Le match à distance entre Luis Sablon et David Rivière tourne à l’avantage du Réunionnais, deuxième de l’épreuve contre le chrono à 20 secondes de Carène. Suffisant pour que Rivière devienne le nouveau champion des Outre –mer. Luis Sablon, quatrième contre le chrono derrière Emile Demazy, lui concède 52 secondes au général final et se console avec le titre de Vice –Champion. Il précède les Martiniquais qui font un tir groupé avec Yolan Sylvestre, Emile Demazy et Axel Carnier.

vélo tahiti 2
© CRCG

La Guadeloupe est sacrée meilleure équipe. Titre contesté par le Président du Comité Régional de Cyclisme de la Martinique Alfred DEFONTIS qui a posé réclamation. Décision à suivre.
Il faut noter que David Rivière n’est pas le premier venu puisqu’il évolue en DN1 dans l’hexagone.

Classement intégral Final des Guadeloupéens
  2ème     Luis Sablon à  52’’
 8ème    Kérane Barolin à 4’
 9ème   Boris Carène    à 4’ 27’’
10ème Kévin Francillette à 4’ 37’’
15ème Stéphane Larochelle à 8’ 45’’
20ème Jordan Nacto à 10’ 21’’