Capesterre de Marie-Galante et son combat contre les sargasses

Véhicules électriques Sainte Anne
© E. Rayapin | Véhicules électriques de Sainte Anne

La colonisation de nos côtes par les algues sargasses ne cesse d'inquiéter élus et population...
Ce mardi après-midi, une réunion de travail a eu lieu entre la municipalité de Capesterre de Marie-Galante et le sous-préfet de Pointe-à-Pitre, Jean-Michel Jumez.

Maëva-Myriam Ponet Publié le , mis à jour le

Une réunion de travail au cours de laquelle plusieurs solutions ont été évoquées.
D'ici le 5 août, une mission d'assistance composée de la DEAL, l'ADEME et d'autres organismes de l'Etat se déplacera à Marie-Galante.

L'aide des collectivités et de l'Etat

L'Etat a promis de livrer deux bennes tractées et un caneloader, seul engin pouvant aisément s'approcher au plus près de la mer.
Il a été également annoncé l'installation, dès la semaine prochaine, par le Conseil Départemental, d'un barrage flottant.
Dès mercredi, et pour deux jours, une délégation régionale emmenée par son président Ary Chalus sera en visite sur l'île, pour évoquer notamment ce problème d'invasion d'algues, avec les maires et les socio-professionnels.

Les sargasses, catastrophes naturelles

Le Maire de Capesterre espère que l'état de catastrophe naturelle sera déclaré au vu des lourdes conséquences dans sa commune. Les restaurants et hôtels en bord de mer ont dû fermer. Les habitants résidant également sur le littoral souffrent de problèmes d'irritations respiratoires et pulmonaires.
Marlène Miraculeux Bourgeois n'exclut pas d'user de méthodes plus retentissantes pour se faire entendre. 




L'actu en vidéo

JEUNES AMBASSADEURS

Les jeunes "Ambassadeurs de l’Engagement Associatif " guadeloupéens et martiniquais

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête