EPOPEE SONORE : A l'assaut de la trace du Petit Malendure (Bouillante) [GUADELOUPE]

La trace du Petit Malendure
© Josiane Champion

Si vous êtes en vacances, vous devez apprécier la beauté et la richesse des paysages de chez nous. Une idée: une randonnée pédestre. Il y a la forêt humide, sur le massif de la Basse-Terre. Mais la Guadeloupe abrite aussi une forêt sèche dite xérophile. Balade sur la « Trace du Petit-Malendure ».
 

Josiane Champion Publié le , mis à jour le

Située en Forêt domaniale du littoral, elle offre, depuis les falaises, une vue imprenable sur la Mer des Caraïbes. Ce sentier de 2 km et demi était devenu impraticable à cause de l’érosion et des dégâts liés à l’ouragan Maria ; mais il vient d’être restauré par l’Office national des forêts, chargé de l’entretien pour le compte du Département. Jusqu’à vendredi, vous allez découvrir les panoramas, les espèces végétales, mais aussi la fragilité de cette forêt sèche du littoral. Voyons ce qui vous attend sur le plan physique et en termes de difficultés.  
 

Le Petit Malendure


 
Trace du Petit Malendure
© Josiane Champion | Julien Dracon, animateur nature à l’Office national des forêts ; et Olivier Jean-Charles, chargé de communication


La sécurité 

Mais attention, avant de se lancer dans une randonnée, notamment en forêt, il ne faut négliger aucun détail, sur les conditions météo, mais aussi sur toutes les caractéristiques du parcours envisagé. Toutes les informations importantes figurent sur les panneaux situés à l’entrée des traces. Le Département finance ainsi les panneaux installés dans le cadre du Plan départemental d’itinéraires de promenades et randonnées pédestres. Des panneaux créés et posés par l’Office National des Forêts.

 

Trace du Petit Malendure




Le numérique au secours... même en pleine nature

A l’intérieur des terres ou sur le littoral, les sites publics sont nombreux et variés. Ils sont gérés soit par le Parc National de la Guadeloupe, l’Office National des Forêts ou les communes. L’ONF entretient ainsi 400 km de sentiers. Et sur le panneau d’information installé à l’entrée de chaque trace, figure aujourd’hui un flash-code, qui renvoie au site internet « Rando Guadeloupe » piloté par le Parc. L’ONF a créé également un site interactif baptisé Sylva-Scope.
Cette randonnée est jalonnée de superbes points de vue, sur la mer des Caraïbes et sur les pointes et criques qui forment le littoral, avec au large, les îlets Pigeon. Et pour sécuriser le circuit de cette forêt départementalo-domaniale, l’ONF a tout récemment refait le marquage et les équipements de protection en bord de falaises. 
Cette randonnée permet aussi de découvrir les arbres spécifiques à la forêt sèche de bord de mer. Des arbres remarquables, dont les bois ont beaucoup été utilisés par le passé, pour les besoins de la population.

 

Les traces du Petit Malendure... des arbres rares



 
Une végétation essentielle
© Josiane Champion


Une nature en danger 


D’autres espèces végétales y sont présentes, dont certaines continuent d’être prélevées de manière illicite.
 

Des arbres très recherchés



Équilibres et déséquilibres écologiques

Un milieu aujourd’hui fragilisé, en raison des conditions naturelles, mais aussi de la pression humaine, qui participe à sa dégradation, notamment à travers le prélèvement de certains bois. Or les arbres de cette forêt jouent un rôle essentiel en termes d’équilibre écologique, et en particulier pour empêcher l’érosion du sol. Il faut donc tout faire pour protéger cette forêt littorale.

 

Forêt fragile




Des photos époustouflantes

 
Traces du Petit Malendure... attention à la falaise
© Josiane Champion

 
Point de vue Maritime îlet Pigeon depuis la trace du Petit Malendure
© Josiane Champion

 
Une nature imprévisible
© Josiane Champion
 
Une nature généreuse
© Josiane Champion | De l'encre avec l'écorce de Campêche
 
Des spécialistes de l'ONF
© Josiane Champion | Les guides de l'ONF Julien Dracon, animateur nature à l’Office national des forêts ; et Olivier Jean-Charles, chargé de communication.