Le basketteur Rudy Gobert est en vacances en Guadeloupe

Rudy Gobert
© Paul Labéca

Rudy Gobert est arrivé en Guadeloupe, hier après-midi. Il a été accueilli par les jeunes du Pôle espoir de basket. Le pivot des Utah Jazz est ici pour une semaine. Il est venu passer du temps avec son père. Des vacances bien méritées après une saison exceptionnelle en NBA.

Swan Phédol et Y. Y. Publié le , mis à jour le

C'est sous les applaudissements qu'est arrivé la star NBA, le Guadeloupéen Rudy Gobert, hier. Après une saison exceptionnelle, durant laquelle il a su mener son équipe, les Utah Jazz, en demi-finale des playoff de basket. L'équipe s'est inclinée face aux redoutables Golden State des Splash Brothers, Stephen Curry et Klay Thompson. 
Rudy Gobert, termine tout de même parmi les meilleurs défenseurs de la ligue NBA. Il est l'un des rares guadeloupéens à briller aux Etats-Unis. 
Le géant de 2,17 mètres, au repos, en a profité pour venir passer quelques jours, "au pays", pour se détendre et passer du temps avec son père. 
 

Un Guadeloupéen, star de la NBA

Le Guadeloupéen a été le pilier de la raquette de sa franchise, Utah Jazz. Il est passé en deux ans de 9 minutes de jeu à cette année, plus de 31 minutes. Sous le panier, l’ancien Chalonnais prend en moyenne 11 rebonds et inscrit 9 points par match. Une preuve du progrès accompli par le pivot de vingt-quatre ans. Lui et son équipe d’Utah ont pu se hisser en demie finale de conférence West face aux Warriors de Stephen Curry. Malgré une large défaite, l’ultramarin se sent bien. Il explique avec calme : "On a fait un beau parcours, on voulait aller plus loin. Maintenant place aux vacances et à la séparation pour la saison prochaine".
La pivot n’est pas surpris des résultats de son équipe, qui n’était pourtant pas attendue a ce niveau de la compétition.


Une place parmi les meilleurs

Jeudi soir a été publié les très attendues "équipes types" de la saison NBA. Rudy Gobert termine sixième du classement, ce qui le place dans l’équipe deux, à seulement quatre points d’Anthony Davis, l'un des meilleurs défenseurs de la ligue. Le basketteur NBA, avec humilité, commente les résultats : "C’est un honneur, ça fait toujours plaisir. Mais je veux plus que ça, je suis motivé pour la suite". 


Un exemple à suivre

Rudy Gobert est l’exemple du potentiel que possède le basket Guadeloupéen. Cet année, le manque de temps ne lui permettra pas de participer à un camp de basket. Il est néanmoins conscient du potentiel de l’île, "Je suis moi-même passé par le Pôle Espoir, il y a un énorme potentiel en Guadeloupe".

Rudy Gobert profitera donc, de sa semaine de vacances en Guadeloupe avant de s’envoler vers d’autres horizons.