Les avocats de Paul Kent demande sa remise en liberté

1ère Publié le , mis à jour le

La Chambre des appels correctionnels de Basse-Terre examine ce matin la requête formulée par les défenseurs de l’adolescent.
Paul Kent, meurtrier de Yohann Equinoxe, ce lycéen de 15 ans, tué en septembre 2016, devant la cité Lacroix aux Abymes, tout près de son lycée Chevalier de Saint-Georges à Baimbridge, âgé lui aussi de 15 ans, a été condamné en septembre dernier à 14 ans de réclusion criminelle, par le tribunal pour enfants. Mais les avocats de l’adolescent estiment que la procédure n’a pas été respectée. Car Paul Kent a été jugé un an et quelques jours après son placement en détention provisoire, alors que selon la loi, un mineur ne peut rester plus d’un an derrière les barreaux avant sa comparution. Lors du procès, les avocats de Paul Kent avaient donc demandé sa remise en liberté. Demande rejetée par les magistrats.