Association Acajou Alternatives : Quel avenir ?

Acajou Alternatives

Les ex-salariés de l'Association Acajou Alternatives liquidée le 15 février dernier sont toujours à la recherche de solutions pour un retour à l'emploi et la prise en charge des usagers loin d'être idéale. La reprise de la structure est prévue le 1er mai. 

Carole Petit
Publié le

C'est en effet le 1er mai que l'ancienne structure liquidée il y a deux mois, sera reprise par l’ALEFPA, l’Association Laïque pour l’Education, la Formation, la Prévention et l’Autonomie. Or, parmi les 14 anciens salariés protégés du Pôle Accueil Hébergement et Insertion de l’association en liquidation judiciaire certains sont encore dans l’impasse. Ils n’ont pas perçus leur salaire depuis deux mois.

D'autres, ceux par exemple de l’ancien Service d’Accompagnement et d’aide à Domicile, ont été embauchés par des usagers. Mais des pourparlers sont aussi en cours avec des associations pour le reste des salariés. 

Enfin du côté des usagers défavorisés, la situation est loin d’être confortable. Si le service des repas s’effectue au mieux, pour l’hébergement tous ne sont pas logés à la même enseigne.

La mission d’intérim confiée par la préfecture à la Maison Saint-Vincent de Paul le 15 février dernier, suite à la liquidation judiciaire de l’association Acajou alternative, s’achève ce 30 avril. C’est désormais l’ALEFPA, l’Association Laïque pour l’Education, la Formation, la Prévention et l’Autonomie qui prendra les commandes. Le directeur territorial responsable de l’ALEFPA n’a pas tenu à s’exprimer avant le 1er Mai, date de sa prise de fonction au nouveau pôle Accueil Hébergement et Insertion. 

A voir le reportage de Thierry Philippe :