6073 candidats convoqués aujourd'hui pour les épreuves du baccalauréat 2019

révisions du bac

Les épreuves de philosophie ont lieu aujourd’hui. Dans l’académie de Guadeloupe 6073 élèves sont concernés par ces épreuves du Bac. Un chiffre en augmentation sensible d’année en année. Un baccalauréat qui est en pleine mutation. Des réformes sont en cours.
 

Guadeloupe La 1ère Publié le , mis à jour le

Le baccalauréat, c'est d'abord des chiffres. En quelques mots, voici ici résumées les caractéristiques de cette année 2019

(Pour les autres chiffres, voir aussi : La philo, c'est lundi, les révisions c'est maintenant....)

En réalité, le baccalauréat 2019 est commencé depuis quelques semaines, notamment avec les épreuves facultatives ou optionnelles. Mais cette année encore, les épreuves écrites, et particulièrement celle de philosophie, marquent la phase décisive de cet examen.
Une épreuve qui génère toujours beaucoup de stress. Pour les candidats, certes et souvent, encore plus, pour les parents.
Avant de plancher, les candidats de plusieurs centres d'examen pourront bénéficier d'un petit déjeuner équilibré gratuit. L'opération s'appelle "Karu Ti Dej". Elle a été mise en place par l'association "Madin'Jeunes Ambition" avec le concours de plusieurs partenaires.
Plus de 3000 petit-déjeuners seront offerts aux candidats de Guadeloupe, Marie-Galante et Saint Martin...Une action qui vise également à encourager les bonnes habitudes alimentaires..
Cette année encore, suite à l'arrivage massif des sargasses sur les côtes guadeloupéennes, les élèves du Lycée des Droits de l'homme de Petit Bourg seront répartis sur quatre établissements pour ces épreuves du bac. Les lycées Charles Coeffin, Baimbridge, le Jardin d'essai et le Lycée agricole ont été choisis pour les accueillir 

Le recteur d’académie Mostafa Fourar se rendra sur le terrain aujourd’hui. Il sera au lycée de Pointe-Noire.

Des épreuves qui risquent d’être un peu chaotiques cette année. En Guadeloupe, mais aussi dans l’hexagone. Des syndicats, dont la FSU ont appelé les enseignants à boycotter les surveillances des épreuves. Toutefois les conséquences devraient être limitées.

Autres points de repère :

* Il n'y a pas que la philo. Les lycéens de la voie professionnelle passent, eux, les épreuves de français. Les élèves de première générale et technologique planchent aussi, ce lundi après-midi, sur l'épreuve de français.
* La cuvée 2019 est l'avant-dernière édition sous cette forme de cet examen bicentenaire. Le gouvernement a annoncé une réforme pour 2021, qui réduira notamment le nombre d'épreuves finales au profit du contrôle continu et qui s'accompagne d'une refonte de l'enseignement au lycée.