3ème étape : Super Jesse s'impose à Sainte-Rose !

Podium Sainte Rose
© Y. Y

Le coureur américain a été impressionannt ce matin... Distancé, il est revenu sur les hommes de tête, a multiplié les attaques et s'est finalement imposé à Sainte-Rose. 

Yasmina Yacou Publié le , mis à jour le

C'est avec près de 40 minutes de retard que le départ a été donné, ce matin. Le camion transportant les vélos des équipes invitées a eu du retard, et c'est escorté des gendarmes qu'il a fait son apparition à Vieux-Habitants. 

L'Echappée belle

Dès les premiers coups de pédale, quelques coureurs tentent leur chance. Mais ils sont rappelés à l'ordre par le peloton. A Vieux-Fort, Cédric Eustache place une nouvelle mine... Le Martiniquais provoque la première grosse échappée de la journée. Avec lui, une dizaine d'autres garçons : Blondin, Aanthony, Terrettaz, Poulizac, Vargas, Jean-Jacques, Nemorin, Braulio Garcia, Ramothe, Locatin, Chancrin, Thomasson, Hatsuyama, Soladay, Judith, Curier, Tsubaki, Barolin, Nava, Sylvestre, Errin, Milan Jimenez.

Avant l'ascension de Sapotille, deux hommes s'extirpent de ce groupe : Milan Jimenez et Vargas. Les deux hommes de tête passent avec 39" d'avance sur le groupe de chasse emmené par Keran Barolin, de l'UVN. Le peloton a 3'25 de retard. Ils sont finalement repris à Trois-Rivières et très vite, ils ne sont plus que 7, puis 6 : Barolin, Chancrin, Braulio, Sylvestre, Soladay, Poulizac. Un 7ème homme ne tarde pas à les rejoindre. 

La chevauchée fantastique de Super Jesse

Et c'est au Gosier que Jesse Anthony, du Rally Cycling, décide d'y aller franchement. L'Américain sort du peloton, tel un boulet de canon et va directement rejoindre les hommes de tête. Une chevauchée fantastique de plus de 15 kilomètres qui ne l'empêche nullement d'attaquer dès les premières minutes dans ce groupe. Sans un regard, il place une accélération. Seul Yolan Sylvestre lui répond. Et les deux hommes font cavaliers seuls jusqu'aux derniers kilomètres. Le peloton qui s'est soudainement réveillé récupère les fuyards et revient à 20 secondes de la tête de course. Anthony et Sylvestre résiste et sont même rejoint par José Chacon de l'ASBM. C'est d'ailleurs lui qui lance le sprint final. Mais c'est Super Jesse qui s'impose devant le Martiniquais et Chacon.