3 mois seul dans l'Atlantique... en pédalo

Baptiste Dubanchet
Baptiste Dubanchet seul en plein milieu de l'Atlantique

Baptiste Dubanchet, un militant contre la faim et le gaspillage, est parti il y a un peu plus de 3 mois d’Agadir, au Maroc. Il est en passe de réussir son pari de traverser l’Atlantique en pédalo de mer. Il est attendu en Guadeloupe d'ici quelques jours.

Steeve Prudent & Josiane Champion Publié le , mis à jour le

Doux réveur diront certains, mais homme de conviction assurément, Baptiste Dubanchet a quitté le port d'Agadir au Maroc, le 9 avril 2017 sur un pédalo de mer. Un engin qui avance propulsé par la seule force des jambes. En fait il s'agit de la deuxième étape du périple qu'il a entamé depuis Paris. La première partie de son voyage l'a mené, à vélo, de la capitale à Gibraltar. Dans un deuxième temps, depuis le Maroc, l'homme est parti pour une traversée de l'Atlantique en Pédalo. Il devait initialement "atterrir" en Martinique, mais les conditions météo l'ont contraint à changer son fusil d'épaule au profit de la Guadeloupe. Il se trouve actuellement à environ un peu moins de 200 kilomètres de nos côtes. A raison de 30 kilomètres parcourus par jour, il devrait arriver d'ici une semaine.

Un exploit pour dénoncer le gaspillage alimentaire

Baptiste Dubanchet s'est lancé dans cette traversée pour dénoncer le gaspillage alimentaire. Pour celà, durant tout le parcours, il s'est nourri exclusivement de denrées dites "périmées". Il entend ainsi démontrer que les dates limite de consommation qui figurent sur les emballages doivent disparaître. Leur seule "utilité" serait de pousser les consommateurs à jeter prématurément des produits qui seraient parfaitement commestibles. 
Baptiste Dubanchet, a lancé une pétition en ligne à l'usage de ceux qui souhaitent partager son engagement.

Cette vidéo est la dernière envoyée par Baptiste Dubanchet. Entre temps son forfait internet a été épuisé. On ne pourra donc l'entendre qu'après son arrivée à destination dans notre archipel.