Suite de l'affaire Michaux-Chevry : Des documents accablants dans le dossier

Lucette Michaux-Chevry.800
© 4LP | Lucette Michaux-Chevry

La suite de l’affaire Michaux-Chevry, accusée de détournement de fonds publics, avec dans ce journal, deux documents accablants pour l’ancien maire de Basse-Terre.

FJO avec E. Stimpfling et J. Champion Publié le , mis à jour le

Alors que son avocate affirme que Lucette Michaux-Chevry est « tranquille », dans l’affaire de présumés détournements de fonds publics, qui a conduit à sa mise en examen,  de nouvelles pièces s’ajoutent au dossier : des documents accablants pour l’ex-maire de Basse-Terre. D’abord la retranscription par un huissier, d’une conversation téléphonique entre le co-gérant d’une des sociétés impliquées et Lucette Michaux-Chevry. Cette dernière lui aurait fait part de ses besoins, auxquels le chef d’entreprise répond en proposant de surfacturer de 30 000 euros un marché de bitume bleu. Un mode opératoire qu’elle accepte, selon l’enregistrement de cet échange. Et puis au cours de son audition, en avril 2015, Guy Doukhan, l’un des deux chefs d’entreprise mis en examen, a affirmé aux enquêteurs : « si on a sorti l’argent, on l’a sorti par petites sommes remises en espèce à Mme Michaux-Chevry ; je les ai déposés chez elle sous enveloppe à son domicile de Gourbeyre ». 

Voir les explications d'Eric Stimpfling :

Rappel sur la 1ère partie du dossier : 
http://guadeloupe.la1ere.fr/2016/01/25/lucette-michaux-chevry-mise-en-examen-325177.html

V
oir aussi : Entretien avec Me Evita Chevry, avocate de Lucette Michaux-Chevry
 

 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête